Le NYPD a signalé une montée en flèche des blessures au travail


Pas étonnant que le NYPD soit bleu – les flics et les civils ont signalé des blessures en service à des taux sans précédent au cours des 12 derniers mois.

Selon le premier rapport de gestion du maire Adams publié la semaine dernière, 13 931 « accidents du travail » se sont produits au cours de l’exercice se terminant le 30 juin, soit une hausse de 177 % par rapport aux 5 023 signalés l’année précédente.

La flambée des blessures – la plus élevée depuis que le rapport annuel a commencé à documenter les statistiques de l’exercice 2013 – est attribuée en partie aux policiers et autres membres du personnel qui développent le COVID-19 dans l’exercice de leurs fonctions, selon le NYPD.

Pressé vendredi au sujet de l’augmentation massive, le NYPD a reconnu qu’il avait considérablement sous-déclaré les blessures au travail pour l’exercice 2021 sous la surveillance du maire de l’époque, Bill de Blasio.

L’agence a déclaré qu’elle pensait maintenant que 10 048 accidents du travail avaient eu lieu au cours de cette période, et non les 5 023 signalés. Avec le nombre plus élevé, les blessures ont tout de même augmenté de 38,6 % au cours de l’exercice 2022.

Le rapport ne précise pas le nombre de blessures liées au COVID-19, mais des données distinctes du NYPD examinées par The Post montrent que les flics ont déclaré avoir subi 4 261 blessures «physiques» en service – à l’exclusion du COVID – au cours de l’exercice 2022, soit une augmentation de 25% par rapport à 3 392 l’année précédente et 4 % au-dessus des 4 098 enregistrés au cours de l’exercice 2019 pré-pandémique.

Avant la pandémie, le NYPD ne signalait qu’environ la moitié du nombre d’accidents du travail par an dans le rapport de gestion.
Christophe Sadowski

« Il est indéniable que les risques auxquels sont confrontés les policiers de la ville de New York ont ​​augmenté de façon exponentielle ces dernières années », a déclaré la Police Benevolent Association Patrick Lynch. «Même les rencontres les plus simples se transforment en bagarres totales parce que les criminels savent que nos lois insensées et notre système de justice brisé leur donnent le dessus.

« C’est encore une autre raison pour laquelle les flics démissionnent en masse – ils acceptent des emplois où ils peuvent gagner plus d’argent et prendre moins de coups. »

Le rapport de gestion du maire de l’exercice 2022 couvre les six derniers mois de l’administration de Blasio et les six premiers mois d’Adams au pouvoir.

Le NYPD a refusé de préciser comment il est parvenu à ses nouvelles conclusions, mais a déclaré dans une vague déclaration que le nouveau rapport de gestion « reflète une période unique qui s’étend sur deux administrations municipales et la reprise des services en personne après les suspensions pendant la pandémie de COVID-19. ”

L’agence a attribué 33% des 10 048 blessures au travail au cours de l’exercice 2021 aux membres du personnel prenant le COVID-19 en service, ajoutant qu’une «majorité» des 13 931 blessures au travail au cours de l’exercice précédent étaient également liées à la pandémie.

Avant la pandémie, le NYPD ne signalait qu’environ la moitié du nombre d’accidents du travail par an dans le rapport de gestion.

Au cours de l’exercice 2019, 6 654 accidents du travail ont été signalés, contre 9 159 l’année suivante, qui comprenait les premiers mois de la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*