Le milliardaire Sagar Adani, qui a fait fortune grâce au charbon, construit la plus grande centrale d'énergie renouvelable au monde visible depuis l'espace.


Un PDG milliardaire dont la famille a fait fortune grâce à l'exploitation du charbon est en train de construire la plus grande centrale d'énergie renouvelable au monde qui sera visible depuis l'espace une fois terminée, selon un rapport.

Sagar Adani d'Adani Green Energy Limited (AGEL) prévoit de transformer 200 miles carrés de déserts de sel vides et arides en Inde en un immense parc énergétique utilisant des centrales solaires et éoliennes, a-t-il déclaré à CNN Business.

« Une région si vaste, une région si libre de contraintes, où il n'y a ni faune, ni végétation, ni habitation. Il n’y a pas de meilleure utilisation alternative de ces terres », a déclaré Andani à CNN.

Le PDG milliardaire envisage de transformer 200 miles carrés de déserts de sel arides en Inde en un immense parc énergétique utilisant des centrales solaires et éoliennes. PA

Le directeur exécutif a une histoire familiale ancrée dans le secteur de l’énergie. Son oncle Gautam Andani – le deuxième homme le plus riche d'Asie – a bâti sa fortune de 100 milliards de dollars auprès du groupe Andani, qui est le plus grand importateur de charbon de l'Inde et le principal producteur de charbon, selon le média.

Le jeune Andani, 30 ans, a déclaré qu'il se tournait vers les énergies renouvelables pour répondre aux besoins croissants des classes moyennes et supérieures de l'Inde et à l'augmentation prévue du nombre d'utilisateurs d'électricité. Le charbon produit actuellement 70 % de l'électricité du pays.

AGEL investit 20 milliards de dollars pour construire le parc d'énergies renouvelables en cinq ans. Une fois terminé, il fera environ cinq fois la taille de Paris et produira suffisamment d'électricité pour alimenter 16 millions de foyers en Inde, soit à peu près la totalité de la Suisse, a rapporté CNN.

Sagar Adani déclare qu'il envisage de construire la plus grande centrale d'énergie renouvelable au monde, qui sera visible depuis l'espace une fois terminée. AFP via Getty Images

Le Premier ministre Narendra Mosi a promis que 50 % de l'énergie indienne proviendra de sources renouvelables comme l'énergie solaire ou éolienne d'ici 2030.

Il s'agit d'objectifs ambitieux alors que l'économie, les zones urbaines et la demande énergétique de l'Inde devraient monter en flèche.

Au cours des 30 prochaines années, l'Inde connaîtra la plus forte croissance de la demande énergétique de tous les pays du monde en raison de son économie en plein essor, selon l'Agence internationale de l'énergie.

Le Premier ministre indien a promis que 50 % de l'énergie du pays proviendrait de sources renouvelables comme l'énergie solaire ou éolienne d'ici 2030. AFP via Getty Images

« Si vous imaginez l’ajout de 800 GW de capacité thermique au charbon… cela tuera à lui seul toutes les autres initiatives en matière d’énergie durable mises en œuvre partout dans le monde, en termes d’émissions de carbone », a déclaré Adani.

Il a admis qu'il ne pouvait pas s'agir de sources 100 % renouvelables car ce n'était pas plausible à ce stade.

« Je pense qu'il est également très important de respecter le fait que chaque pays a son propre droit de s'assurer que la population de son propre pays est bien servie du point de vue énergétique », a déclaré Adani à CNN.

« Alors, l’Inde fait-elle un peu de charbon ? Oui, bien sûr, l’Inde l’est. Mais l’Inde utilise-t-elle massivement les énergies renouvelables ? Oui, cela ne fait aucun doute », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*