Vérifions la nouvelle course du bouc émissaire Jack Perry à la Coupe du Japon


Ce n’est certainement pas la seule histoire qui se déroule dans le tournoi en cours de la New Japan Cup de la New Japan Pro-Wrestling. Le plus important est évidemment de savoir qui remportera la Coupe, et avec elle le match contre Testuya Naito pour son titre IWGP World Heavyweight le mois prochain à Sakura Genèse.

Mais parlant au nom de mes compatriotes fans de catch américains sur Internet, nous ne pouvons pas détourner le regard du seul gars qui a participé à un match pour le titre mondial PPV dans l'une des plus grandes promotions de ce pays… et qui a joué un rôle central dans l'une des les reportages les plus dramatiques et les plus débattus de l’histoire récente de la lutte. D'autant plus qu'il travaille maintenant sur un gadget qui s'appuie sur ce dernier.

Le « bouc émissaire » Jack Perry a ouvert la New Japan Cup avec une victoire lors de son tout premier match NJPW. Il a battu Shota Umino avec l'aide de sa nouvelle faction, House of Torture. Perry's a travaillé sur les matchs par équipes et à plusieurs que les participants aux différents tournois du Nouveau Japon font entre leurs matchs en simple, et a continué à rappeler au Tout en poussière qui a conduit au licenciement AEW de CM Punk et à sa propre suspension et à son excursion ultérieure au NJPW.

Au deuxième tour du tournoi, l'ancien Jungle Boy affrontait Toru Yano. L'implication de HoT a aidé Perry à surmonter les tactiques habituelles du meilleur comédien de New Japan.

Et cela l'a propulsé en quarts de finale, où il a affronté un familier. SANADA a battu Perry l'année dernière à Porte Interdite à Toronto (où Jack a tourné les talons par la suite, ouvrant la voie au match d'avant-spectacle de HOOK à Wembley où son «cri» à Punk aurait des répercussions considérables sur l'ensemble du secteur de la lutte). Déterminé à ne pas voir le match revanche se terminer de la même manière, Perry a attaqué avant la cloche et a conservé l'avantage dès le début d'aujourd'hui (16 mars) à Aichi.

Alors qu'il n'arrivait toujours pas à mettre à l'écart l'ancien champion du monde IWGP… surprise ! Les camarades de la Maison de Torture de Perry se sont impliqués. Mais SANADA a résisté à tout, même en sortant d'un deuxième genou « Glass Jaw » après avoir été étouffé par Dick Togo.

Avec ses camarades de la faction Just Five Guys pour contrecarrer d'autres manigances du HoT, SANADA a contré une troisième tentative de frappe au genou dans une couverture de pont pour remporter la victoire.

Il affrontera Hirooki Goto en demi-finale de lundi. Le vainqueur affrontera celui qui émerge de l'autre côté du tableau, où Yota Tsuji affrontera Ren Narita et EVIL affrontera Shingo Takagi en quart de finale de demain.

Pour sa part, Perry était intrépide. Il a utilisé son interview d'après-match pour utiliser à nouveau son histoire récente pour aiguiller les fans :

« Je parie que vous êtes tous aux anges en ce moment. Tu penses que tu me détestes à cause de conneries dont tu ne connais même pas la moitié… Je pense que peut-être que si tu te mettais autant de pression que tu m'en mets, alors peut-être que ta vie ne serait pas si médiocre et oubliable. .»

Le bouc émissaire continuera à travailler sur la sous-carte avec House of Torture pour le reste des shows de la New Japan Cup, et nous verrons dans quoi il s'embarque en faisant ces matchs à plusieurs. Il devrait être à Chicago pour le NJPW. Émeute de la ville venteuse spectacle le 12 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*