Un homme de New York tué par un bus qui continuait de rouler après avoir trébuché dans la rue : flics


Un homme de l'East Village est décédé vendredi soir après avoir trébuché à une intersection près de sa maison et avoir été écrasé par un bus de la ville – et le conducteur aurait simplement continué, a déclaré dimanche la police de New York.

Shawn Gooding, 45 ans, marchait près de l'intersection de l'avenue D et de la 10e rue Est vers 22 h 40 lorsqu'il est tombé sur la route près du passage pour piétons, a indiqué la police.

Juste au moment où il tombait dans la rue, un bus de la Metropolitan Transit Authority conduit par un conducteur non identifié de 59 ans tournait sur la voie en direction sud de l'avenue D, ont indiqué les policiers.

L'arrière du bus a heurté Gooding, dont le corps meurtri est resté sur la route pendant que le bus s'éloignait.

Les agents des services médicaux d'urgence l'ont transporté d'urgence au NYC Health + Hospital Bellevue, mais il n'y est pas parvenu, ont déclaré les flics.

La police n'a pas inculpé le conducteur – et la police de New York a déclaré qu'il n'était toujours pas clair s'il savait réellement qu'il était entré en collision avec Gooding.


La police sur place
Shawn Gooding, un homme d'East Village, est décédé après être tombé dans une intersection et avoir été heurté par un bus MTA. L'application citoyenne

Le chauffeur du bus a continué après avoir heurté Gooding.
Le chauffeur du bus a continué après avoir heurté Gooding. L'application citoyenne

Dimanche, le président de la MTA a publié une déclaration affirmant que le conducteur n'avait probablement pas réalisé ce qui s'était passé.

« Rien n'indique que l'opérateur de bus était conscient d'un quelconque impact », a déclaré le directeur de l'agence, Richard Davey. « Néanmoins, il s'agit d'un incident tragique, quelles que soient les circonstances, et nos pensées vont à la famille et aux amis de la victime en ce moment terrible. »

L'équipe d'enquête routière du département enquête toujours sur l'accident, ont indiqué les policiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*