Les Rangers ont la chance d'égaler la plus longue séquence de victoires de l'équipe


Cela fait plus de 50 ans que les Rangers n'ont pas remporté 10 matchs consécutifs, mais les Blueshirts auront la chance d'égaler leur record de franchise samedi après-midi à Philadelphie.

Plusieurs facteurs ont contribué à la récente poussée de l'équipe, émergeant d'une séquence de 25 matchs lents à la mi-saison au cours de laquelle l'équipe de Peter Laviolette, première place, n'a réussi que 24 points en 25 matchs lors d'une défaite 5-2 à domicile contre Vegas le 26 janvier.

L'un des facteurs a clairement été la production offensive plus constante de leurs deux meilleures unités avant, avec quatre joueurs de première ligne obtenant en moyenne plus d'un point par match au cours de la séquence.


Alexis Lafrenière #13 des Rangers de New York
Alexis Lafrenière #13 des Rangers de New York Bill Kostroun

Et Alexis Lafrenière n'est que légèrement en dessous de ce rythme avec cinq buts — dont deux lors de la victoire à l'étranger de jeudi contre les Devils — et trois passes décisives dans les neuf victoires.

Les coéquipiers réguliers de Lafrenière, Artemi Panarin (3-12-15) et Vincent Trocheck (5-6-11), ont également produit leur juste part de points. Panarin a enregistré trois passes décisives pour la deuxième fois au cours d'une séquence personnelle de quatre matchs avec au moins un point jeudi soir, tandis que Trocheck a marqué pour la cinquième fois en quatre matchs pour atteindre 20 pour la saison pour la sixième fois de sa carrière.

«C'est une autre bonne séquence de victoires, j'essaie de la poursuivre, et je me sens bien avec Troch et Bread, c'est sûr», a déclaré Lafrenière après le match de jeudi, faisant référence aux surnoms de ses coéquipiers. « Nous avons bien joué contre deux très bonnes équipes, et nous restons concentrés et essayons de gagner chaque match. »

Chris Kreider (7-4-11) mène l'équipe au chapitre des buts au cours de la séquence de neuf matchs, et le centre régulier de première ligne Mika Zibanejad (4-6-10) a trouvé le fond des filets dans trois des quatre derniers matchs, avec Jimmy Vesey succédant à Blake Wheeler, blessé, sur le côté droit lors des deux derniers matchs.

Zibanejad a marqué un but en avantage numérique jeudi soir pour ouvrir le score peu de temps après que les Rangers aient annulé une pénalité majeure infligée à l'ailier recrue Matt Rempe.

« Vous ne voulez évidemment pas vous retrouver dans une telle situation, mais cela arrive », a déclaré Zibanejad après le match. « Mais je pense que même s'il s'agit d'un 5 contre 4 de cinq minutes pour eux, nous avons encore beaucoup à gagner, et nous l'avons fait.


Mika Zibanejad #93 des Rangers de New York
Mika Zibanejad #93 des Rangers de New York NHLI via Getty Images

« Tuer cela, et vraiment tuer leur élan, puis marquer les buts quand nous les avons marqués était énorme. Dans l'ensemble, ce fut un gros effort et un autre gros [win] pour nous. »

Les Rangers, dont les 38 victoires au total constituent le record de la LNH, ont enregistré pour la dernière fois 10 victoires consécutives entre janvier et février de la saison 1972-73, dans le cadre d'une séquence de 14-0-2 sous la direction de l'entraîneur-chef Emile Francis. L'autre fois qu'ils ont remporté 10 victoires consécutives au cours de leurs 98 ans d'histoire, c'est en décembre et janvier de la campagne 1939-1940, avant de remporter la Coupe Stanley plus tard au printemps.

Le quintette susmentionné des six meilleurs attaquants a représenté 25 des 39 buts (64,1 pour cent) que les Rangers ont marqués lors des neuf victoires, pour une moyenne d'équipe de 4,3 par match.

Pourtant, le troisième trio composé de Jonny Brodzinski (3-3-6), centré sur Kaapo Kakko (3-3-6) et la recrue Will Cuylle (2-3-5), a également contribué huit buts au cours de la séquence de victoires. Le défenseur numéro un Adam Fox a également obtenu une moyenne supérieure à un point par match, avec un but et neuf passes décisives.

Le gardien All-Star Igor Shesterkin a également bien rebondi après une mauvaise passe en première mi-temps, enregistrant les trois dernières victoires et en obtenant une fiche de 5-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,01 au cours de la séquence, le vétéran remplaçant Jonathan Quick soutenant les quatre victoires restantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*