Alex Volkanovski de l'UFC 298 a « complètement tourné la page » après la défaite de Makhachev… ou l'a-t-il fait ? « Nous ne voulons pas un résultat comme la dernière fois »


Les fantômes ont le don de hanter les champions de l’UFC.

Le tenant du titre des poids plume de l'UFC, Alex Volkanovski, fera bientôt son retour au MMA pour la première fois depuis sa défaite dévastatrice par élimination directe contre le roi des poids légers Islam Makhachev, un match revanche organisé à la hâte qui a tiré le corpulent Australien du canapé avec moins de deux semaines pour se préparer.

« The Great » a promis un « cauchemar absolu » à l'UFC 294 à Abu Dhabi et bien, il a tenu ses promesses – mais pas celui auquel il s'attendait.

Maintenant à plusieurs mois de la « blessure » de sa défaite contre Makhachev, Volkanovski insiste sur le fait qu'il est « complètement dépassé » par rapport à sa dernière performance, grâce à la préparation de son combat pour le titre d'Ilia Topuria en tête d'affiche de l'UFC 298 ce week-end à Anaheim.

« J'ai complètement évolué », a déclaré Volkanovski (26-3) au Main Event. « C'est une bonne chose chez moi, dès que j'ai un travail devant moi ou un objectif, c'est tout, je suis enfermé. C'était le cas. Une fois que j’ai su que je combattais Ilia, j’ai pu passer à autre chose, mais c’était juste le bon moment. Évidemment, je n'aime pas perdre, donc ça m'a fait mal, mais en même temps, j'essaie de me mettre au défi et de faire quelque chose qui allait toujours être une tâche ardue. Cela vous montre à quel point la préparation est importante. C'était plus facile pour moi d'avancer et de m'enfermer, de prendre la préparation au sérieux, car nous ne voulons pas un résultat comme la dernière fois.

Volkanovski, 35 ans, n'a subi que deux défaites en 15 combats sous la bannière de l'UFC, toutes deux contre Makhachev.

Topuria, 27 ans (14-0), a maintenu sa séquence d'invincibilité intacte en renversant le poids plume Josh Emmett à l'UFC sur ABC 5 en juin dernier. « El Matador » a pu dépasser le reste du Top 5 parce que Volkanovski et son rival de longue date, Max Holloway, ont fait un très bon travail en éliminant la plupart des prétendants éligibles.

« Il va être gêné, manger certains de ses mots, et ce sera peut-être le début de son voyage », a déclaré Volkanovski à ses abonnés sur YouTube. « Il est jeune, il est confiant. Je vais l'humilier, il rebondira et commencera après que je lui ai donné une bonne raclée. Deuxième tour, je pense. Je pense que je l'ai émietté dans le premier. Je ne dis pas que ce sera un combat facile, mais je pense qu'à quel point il est confiant, il n'a pas été capable de le prouver. Je le prouve à chaque fois que j’entre dans ce gymnase. Je me pousse jusqu'aux limites. Je ne sais pas s'il le fait. Il n'agit pas comme ça, alors je vais le pousser, et je pense que je l'émietterai à l'intérieur d'un seul et j'aurai fini peu de temps après.

Pour voir qui d’autre se bat à l’UFC 298, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*