Allégations de Rollins sur Vince : si c'est vrai, j'espère que toutes les personnes impliquées comprendront ce qui leur arrive


Plus tôt cette semaine, Seth Rollins s'est entretenu avec Maggie Gray et Andrew Perloff de CBS Sports Radio au sujet des allégations d'abus sexuels contre Vince McMahon dans le procès de Janel Grant.

Le Maggie & Perloff show n'a initialement partagé qu'une seule ligne de sa réponse à une question sur les réclamations dans le procès de Grant, qui a également été déposé contre l'ancien dirigeant de la WWE, John Laurinaitis, et la WWE elle-même, alléguant une culture à l'échelle de l'entreprise qui a permis le comportement de McMahon. La question et la réponse complètes, posté plus tard, il s’agissait en grande partie de séparer la liste de lutte du scandale.

Gray a demandé à Rollins si les choses changeraient pour le talent avec le départ de McMahon (il a démissionné de tous ses rôles à la WWE et dans la société mère TKO, tout en niant les allégations et en promettant de les combattre). Seth a répondu :

« Vous savez quoi, au quotidien, pour nous, ça ne change pas. Nous sommes tellement éloignés en termes de talent de ce genre de choses. C'est affreux. C'est terrible, je déteste ça. C'est une situation dégoûtante. Mais nous en sommes si loin. Quand nous nous mettons au travail, il s'agit simplement de savoir comment faire en sorte que le spectacle soit le meilleur possible. Avec qui sommes-nous dehors ? Quelle sera sa promo ? Quel sera ce match ? Et comment divertir les fans ? C'est vraiment ça notre travail.

« Ce sont des trucs personnels, ce sont des trucs professionnels, et c'est bien au-dessus de ce que nous pensons. Nous n’allons rien dire qui puisse avoir un impact sur tout cela. C'est une situation horrible, nous sommes concentrés sur ce que nous faisons au quotidien. C'est comme n'importe quelle autre structure d'entreprise. C'est horrible et vous auriez aimé pouvoir faire quelque chose. Mais en fin de compte, votre travail est votre travail. C'est ce que nous faisons. Nous nous présentons et essayons d'offrir aux personnes qui paient les billets le meilleur spectacle possible. C'est un peu notre département.

Le champion du monde des poids lourds de la WWE a également été interrogé sur McMahon et les allégations hier soir (8 février) avant l'événement de lancement de WrestleMania XL. Il a rappelé ses commentaires précédents dans sa réponse à Sean Ross Sapp de Fightful et a de nouveau cherché à tracer une ligne entre le talent et la branche exécutive de la WWE :

«C'est une situation de merde. Je l'ai dit dans cette interview à la radio. C'est nul. C'est horrible. C'est dégoûtant. Je n'aime pas en entendre parler, lire à ce sujet, c'est odieux. J'espère que, si les allégations sont exactes, j'espère que toute personne impliquée dans cette affaire obtiendra ce qui lui arrive. C'est nul. Pour moi, c'est très difficile parce que je n'ai pas vu ce côté de lui. Je n'ai pas vécu ça. Quand on voit des choses comme ça, c'est choquant et c'est douloureux. C'est nul partout. Il n’y a tout simplement pas d’autre façon de le dire. C'est nul. C’est vraiment nul.

L'enquête fédérale sur McMahon découlant de l'affaire Grant et du scandale de l'argent secret qui l'a précédé, ainsi que les histoires sur Ashley Massaro qui ont refait surface à la suite de cela, indiquent que certains membres de la liste ont été ciblés par McMahon ou complices de ses méfaits présumés. Les informations disponibles ont également conduit de nombreuses personnes à se demander dans quelle mesure quiconque dans l'organisation pouvait ignorer ce que Vince et d'autres faisaient.

Pour l’instant, Rollins est le membre le plus en vue de la liste actuelle s’exprimant publiquement sur le sujet.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*