La Nouvelle-Zélande sera le premier pays à interdire les PFAS dans les produits cosmétiques


L'Agence néo-zélandaise de protection de l'environnement (EPA) interdira l'utilisation de substances per- et polyfluoroalkyles (PFAS) dans les produits cosmétiques à partir de 2027. Cela fera du pays l'un des premiers au monde à prendre cette mesure concernant les PFAS pour protéger les personnes. et l'environnement.

Les PFAS sont parfois utilisés dans des produits tels que le vernis à ongles, la crème à raser, le fond de teint, le rouge à lèvres et le mascara. Ils sont ajoutés pour lisser la peau ou pour rendre les produits cosmétiques plus durables, tartinables et résistants à l'eau. Dans son annonce du 30 janvier, l'EPA a déclaré que même si les recherches suggèrent que les PFAS ne sont présents que dans un petit nombre de produits, elle adoptait une « approche de précaution » face aux risques potentiels.

« L'interdiction de ces produits chimiques dans les cosmétiques fait partie de notre réponse continue, qui comprend l'élimination progressive de toutes les mousses anti-incendie PFAS et des tests pour les niveaux de fond de PFAS dans l'environnement néo-zélandais », a déclaré Shaun Presow, responsable des réévaluations des substances dangereuses à l'EPA.

La décision concernant les PFAS est l'une des nombreuses mises à jour qui ont été apportées à la norme du groupe des produits cosmétiques, afin de garantir la sécurité des produits cosmétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*