Ferme-le! L'animateur d'ESPN, fatigué, appelle l'UFC à tuer toute la division alors que Daniel Cormier ricane de joie


Il semble que l'ancienne championne des poids coq de l'UFC, Julianna Pena, ne soit pas la seule à croire que le co-événement principal du pay-per-view (PPV) de l'UFC 297 entre Raquel Pennington et Mayra Bueno Silva, qui s'est terminé en faveur de « Rocky » après cinq tours de L'action tiède du week-end dernier à Toronto est l'un des « pires combats pour le titre de tous les temps ».

Cela explique peut-être pourquoi Amanda Nunes « se sent toujours comme une championne ».

L'animateur Ryan Clark a fait écho à certains des sentiments de Pena tout en interrompant le combat avec l'ancien champion des poids lourds de l'UFC, Daniel Cormier, lors de leur émission « DC & RC » sur ESPN. Clark n'est pas opposé à l'élimination totale de la division si la promotion ne parvient pas à rassembler suffisamment de talents pour rendre la catégorie de poids à nouveau excitante.

Est-ce à Nunes de sauver la division ?

« L'UFC va devoir faire en sorte que cela en vaille la peine pour Amanda Nunes », a déclaré Clark. « Voici ma déclaration : il n'y a aucun moyen, après avoir vu Raquel Pennington remporter ce championnat, de trouver un moyen pour que cela en vaille la peine pour Amanda Nunes. Je respecte tous les combattants, DC. Et j’aime le fait qu’ils doivent travailler dur pour arriver là où ils étaient. C’était un combat horrible à regarder. Cela ressemblait à une bagarre entre deux personnes qui avaient un plan de match et alors qu'ils marchaient vers l'Octogone, ils ont dit : « Eff le plan de match, je vais faire tout ce que je veux faire. » Il semblait que deux personnes qui savaient bien et qui savaient bien que ce n'était pas possible qu'elles devraient se battre pour un championnat.

Nunes, maintenant âgé de 35 ans, a raccroché les gants après avoir blessé Irene Aldana à l'UFC 289.

« Si c'est ce qui constitue le niveau le plus élevé de la division des poids coq pour l'UFC, il devrait y avoir une discussion sérieuse pour s'en débarrasser », a poursuivi Clark. « Nous avons eu l'occasion de voir Julianna Pena non seulement bien se battre contre [Nunes] mais aussi soumets-la, prends la ceinture. Cela a suscité l’enthousiasme pour le prochain combat. Lorsqu'elle doit se retirer de la trilogie, on assiste à un autre combat où Amanda domine. Et maintenant, c’est ce que nous avons parce que Julianna Pena n’a pas pu jouer. Si c'est ça, DC, je préférerais que tu ne le mettes pas sur la carte. C'est juste mon opinion. Ce n'est pas drole. Je suis tres sérieux. J'avais sommeil et je devais faire attention à ça. J’essayais d’arriver à Sean Strickland contre Dricus Du Plessis.

La bonne nouvelle pour la division féminine des poids coq est que l'ancienne championne de la PFL Kayla Harrison fera ses débuts dans l'Octogone à l'UFC 300. Si l'olympienne parvient à vaincre l'ancienne championne des 135 livres Holly Holm, il y a de fortes chances qu'Harrison soit en pourparlers avec défi pour le bracelet de division plus tard cette année, en fonction de la rapidité avec laquelle Pena guérira de cette blessure persistante.

Là encore, peu importe si l’UFC peut ressusciter ce combat de rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*