Ford annonce à ses fournisseurs qu’il réduit de moitié la production du F-150 Lightning


Des réductions de production arrivent sur le Ford F-150 Lightning. Lundi, Automotive News a rapporté que le constructeur automobile avait informé les fournisseurs de Ford qu’à partir de janvier, le taux de production serait réduit de moitié, passant de 3 200 camions par semaine à 1 600 camions par semaine.

Ford a lancé une version entièrement électrique de sa camionnette F-150 la plus vendue en 2022. Vous auriez du mal à distinguer le F-150 Lightning électrique d’un F-150 à essence ou au diesel, à l’exception de quelques détails aérodynamiques. ici et là, ils utilisent tous la même carrosserie, et le véhicule électrique cache soigneusement ses batteries entre les rails du châssis.

Ce conservatisme dans le design semblait être une stratégie gagnante auprès du public des pick-up. Les carnets de commandes de Ford ont été inondés de plus de 200 000 réservations bien avant que le camion n’arrive dans les rues, ce qui a incité le constructeur automobile à annoncer en janvier dernier qu’il doublerait son plan de production initial et visait un taux de production annuel de 150 000 camions par an.

Le fait que le F-150 Lightning semble avoir un prix intéressant a probablement aidé : un modèle commercial doté d’une batterie plus petite était censé commencer à 39 974 $ avant les crédits d’impôt.

Mais les choses ne se sont pas vraiment déroulées ainsi. La division EV de Ford, appelée Model e, n’est pas encore près d’être rentable, et ne le sera peut-être pas avant 2026 au plus tôt. Sentant une forte demande, le constructeur automobile a augmenté les prix du Lightning, et même après une baisse de prix en juillet, le F-150 électrique le moins cher coûte toujours 49 995 $.

Ajoutez à cela une série d’histoires cette année sur des stocks débordants de véhicules électriques et une pénurie d’acheteurs, et le résultat est un cas de froideur.

Hier (et en réponse à une question sur la production de la Mustang Mach-E), un porte-parole de Ford a déclaré à Ars : « En novembre de cette année, nous avons dit qu’à mesure que le marché et nos clients passaient aux véhicules électriques, nous équilibrerions le volume avec la demande tout en rester concentré sur les coûts. Il ne s’agit pas seulement de livrer un volume spécifique à une date précise, il s’agit de bâtir une entreprise rentable et durable avec une structure de coûts compétitive. Lorsque nous avons contacté Ford au sujet de la réduction de la production du F-150 Lightning, celui-ci nous a dit que « nous continuerons à adapter la production du Lightning à la demande des clients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*