Alexis Lafrenière atteint de nouveaux sommets sur le deuxième trio des Rangers


Le seul membre de la Kid Line encore debout est celui qui est entré dans la saison avec le plus besoin de faire ses preuves.

Alexis Lafrenière continue de le faire, le dernier exemple en date étant sa paire de passes décisives lors de la victoire 3-2 des Rangers contre les Red Wings, mercredi soir.

Jouer sur le deuxième trio avec Artemi Panarin et Vincent Trocheck a apparemment permis à Lafrenière de 22 ans de passer à la vitesse supérieure dans son jeu alors qu’il est en passe d’atteindre des sommets en carrière en termes de score et de points au total.

« Il a très bien joué presque toute l’année », a déclaré Panarin aux journalistes mercredi soir. « Peut-être que quelques matchs pour nous ne sont pas si bons. Et puis généralement, il joue très bien. Pas de chance parfois, mais c’est là que j’ai plutôt bien tiré et que le gardien l’a sauvé. Parfois, cela arrive. Il sait quoi faire. »

Les Rangers ont attendu l’évasion de Lafrenière depuis qu’il l’a repêché avec le premier choix du classement général en 2020 et ont rarement eu plus besoin de lui que maintenant, avec Filip Chytil et Kaapo Kakko tous deux blessés.


Alexis Lafrenière affronte Jake Walman (à gauche) pour la rondelle lors de la victoire des Rangers contre les Red Wings.
Alexis Lafrenière affronte Jake Walman (à gauche) pour la rondelle lors de la victoire des Rangers contre les Red Wings. USA TODAY Sports via Reuters Con

Lafrenière, à son tour, a continué de faire mercredi ce qu’il a fait toute la saison et est monté au créneau.

Le but gagnant de mercredi a suivi la sortie de Lafrenière du banc des pénalités suite à une décision d’attente.

Il a rapidement expié, décochant un tir de la fente qui a rebondi sur la jambière de Ville Husso, permettant à Jimmy Vesey de le faire passer devant le gardien de but, son bâton à peine en dessous de la barre transversale.

« Laffy est sorti de la surface, a ramassé la rondelle avec une certaine vitesse, puis lui et Troch ont réalisé un excellent jeu en zone neutre », a déclaré Vesey. «Laffy est tombé pendant une seconde. Je ne savais pas comment ça allait évoluer, mais ils ont réalisé un superbe jeu. J’ai une rondelle au filet.

La deuxième ligne, selon Natural Stat Trick, a produit une part de 57,93 tirs sur la glace pour un taux de buts attendus de 58,29 pour cent.

Contre les Red Wings, il a représenté 66,67 pour cent des chances au cours des 13 min 43 s écoulées sur la glace.

« Ce trio était excellent », a déclaré l’entraîneur des Rangers Peter Laviolette. « Au vu du nombre de tentatives et de regards qu’ils ont eu dans la zone offensive, ils ont tiré ce soir. »


Interrogé sur l’arrivée de Patrick Kane chez les Red Wings après son passage à Broadway la saison dernière, Artemi Panarin a déclaré en plaisantant aux journalistes : « Nous ne sommes plus amis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*