Lever les freins à la biocatalyse



Les enzymes provenant de micro-organismes peuvent produire de l’hydrogène (H2) dans certaines conditions, ce qui en fait des biocatalyseurs potentiels pour les technologies biosourcées H2. Afin de rendre efficace cette production d’hydrogène, les chercheurs tentent d’identifier et d’éliminer d’éventuels facteurs limitants. Il s’agit notamment du formaldéhyde, qui est présent naturellement comme produit métabolique dans les cellules et inhibe la fonction particulièrement efficace [FeFe] hydrogénase.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*