« La femme dans le mur » fixe la date de sa première sur Paramount+


La grande image

  • La femme dans le mur est une nouvelle mini-série à suspense diffusée en première le 19 janvier sur Paramount+ et le 21 janvier sur Showtime.
  • La série tourne autour de Lorna Brady, une femme hantée par un traumatisme passé et le mystère d’une femme morte retrouvée dans sa maison.
  • L’enquête du détective Colman Akande sur Lorna met en lumière son propre passé tourmenté alors qu’ils recherchent tous deux un meurtrier et la fille de Lorna.


La prochaine mini-série thriller La femme dans le mur a fixé sa date de première. Elle sortira le 19 janvier sur Paramount+, puis sera diffusée sur Showtime deux jours plus tard, le 21 janvier. La mini-série de six épisodes se concentrera sur Lorna Brady (Ruth Wilson, Ses matériaux sombres), une femme qui vit encore avec le traumatisme passé d’avoir été mise au travail dans l’une des tristement célèbres blanchisseries irlandaises de Magdalene lorsqu’elle était adolescente et de se voir retirer sa petite fille.

Ce traumatisme continue de se manifester sous la forme de crises extrêmes de somnambulisme – ce qui ne fait qu’approfondir le mystère lorsqu’elle se réveille un jour pour trouver une femme morte dans sa maison. Son histoire entre en collision avec celle du détective Colman Akande (Daryl McCormack, Bonne chance à toi, Lion Grande), qui enquête sur Lorna pour un crime entièrement différent. Sa rencontre avec Lorna ne fait que faire remonter à la surface sa propre partie tourmentée. Ensemble, Akande partira à la recherche d’un meurtrier et Brady partira à la recherche de sa fille perdue depuis longtemps – mais ni l’un ni l’autre n’aimeront peut-être ce qu’ils trouvent. La série mettra également en vedette Simon Delaney, Philippa Dunne, Marc Huberman, Hilda Fay, Frances Tomeltyet Dermot Crowley.


Qu’étaient les blanchisseries de la Madeleine ?

Chapitre sombre de l’histoire de l’Irlande, les Magdalene Laundries étaient un système de blanchisseries industrielles, principalement exploitées par l’Église catholique romaine, qui les soi-disant « femmes déchues » institutionnalisées et asservies. Cela comprenait généralement les travailleuses du sexe, les femmes enceintes célibataires et les femmes reconnues coupables de délits mineurs. Une fois dans le système Magdalene Laundry, les femmes ont été privées de leurs droits, mises au travail sans salaire et soumises à d’horribles abus. On estime que plus de 30 000 femmes ont été emprisonnées dans les blanchisseries Magdalene depuis leur création au XIXe siècle. Avec l’évolution des mœurs sociales et la popularité croissante des machines à laver domestiques, la dernière blanchisserie Magdalene a fonctionné jusqu’en 1996. La découverte de plus de 150 tombes anonymes dans une blanchisserie Magdalene en 1993 a déclenché un tollé national et a marqué le début du long et ardu processus de découverte. les abus que les femmes ont subis dans ces institutions. Les abus du système ont été dramatisés Peter Mullanle film de 2002 Les Sœurs Madeleine.

La femme dans le mur a été créé et écrit par Joe Murtagh (Animaux américains, Calme avec les chevaux). Il a été produit par Motive Pictures pour Showtime et la BBC. Il a été produit par Simon Maxwell, Sam LavandeMurtagh, Wilson et Harry Wootliff.

La femme dans le mur volonté première le 19 janvier 2024 sur Paramount+, puis le 21 janvier sur Showtime. Restez à l’écoute de Drumpe pour les futures mises à jour et regardez le teaser étrange de La femme dans le mur ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*