L’ancien joueur de la NFL Cedric Killings, qui s’est fracturé une vertèbre lors du match de 2007, est mort à 45 ans


Cedric Killings, qui a joué dans la NFL de 2000 à 2007 avant qu’une vertèbre fracturée ne mette fin à sa carrière, est décédé à 45 ans d’un cancer du poumon le 21 juin, selon son alma mater.

« Mon amour, mon meilleur ami, mon mari depuis 21 ans n’est plus physiquement avec moi mais il vit dans mon cœur et dans le cœur de nos 3 enfants », a posté sa femme Shavon sur Facebook le 23 juin. sachant qu’il se repose et qu’il ne souffre plus, mais je suis toujours perdu et je n’arrive pas à croire que c’est réel. Si vous avez déjà eu le plaisir de le rencontrer, vous savez déjà à quel point il est spécial. Juste une personne formidable. Je ne dis pas seulement cela en tant que sa femme, cela est repris par la famille, les amis et les anciens coéquipiers. Ce fut un honneur de partager sa vie avec lui, de l’aimer et d’être aimé par lui. ❤️ Tellement reconnaissant pour tout. Je t’aime pour la vie.


Cédric Meurtres
Cedric Killings des Houston Texans pose pour son portrait de la NFL en 2007 lors de la journée photo à Houston, au Texas.
Getty Images

Killings s’est démarqué à la fin des années 1990 à l’Université Carson-Newman et a été quatre fois All-American NCAA Division II à l’école du Tennessee.

« Cédric était une personne, un joueur, un père, un mari, un coéquipier fantastique et, plus important encore, un homme de Dieu », a déclaré l’entraîneur-chef de football de Carson-Newman, Mike Clowney, qui a joué avec Killings pendant la saison 1996. « Nous prions et pleurons avec la famille de Cédric pendant cette période difficile. »

Killings n’a pas été repêché mais a été signé par les 49ers en 2000 et a récolté trois sacs, un sommet en carrière, dont son premier dans la ligue contre Troy Aikman.

Il a ensuite joué avec les Panthers, Washington et les Texans.


Cédric Meurtres
Le plaqueur défensif Cedric Killings # 97 des Houston Texans est assisté hors du terrain par du personnel médical après avoir subi une blessure au troisième trimestre contre les Indianapolis Colts le 23 septembre 2007 au Reliant Stadium de Houston, Texas.
Getty Images

Juste avant la saison 2007, les Texans ont laissé partir Killings, l’entraîneur-chef Gary Kubiak le qualifiant de « l’un des joueurs les plus durs que j’aie jamais éliminés ».

L’équipe l’a re-signé deux semaines plus tard.

Lors du match de la semaine 3 de Houston contre les Colts, Killings s’est fracturé la vertèbre lors d’une collision en tête-à-tête lors d’un coup d’envoi.

Bien que Killings ne jouerait plus jamais, il a surpris les Texans en se présentant à l’entraînement cinq jours après la blessure.


Cédric Meurtres
Le plaqueur défensif des Houston Texans Cedric Killings sourit après avoir été libéré de l’hôpital méthodiste le vendredi 28 septembre 2007 à Houston.
PA

« Tout le monde était motivé », a déclaré le secondeur DeMeco Ryans. « Tout le monde s’est levé, a commencé à applaudir pour lui. C’était juste une chose incroyable, incroyable de le voir franchir ces portes.

Killings laisse dans le deuil sa femme et ses trois enfants.

La nouvelle survient la même semaine que le décès de l’ancien quart-arrière des Texans Ryan Mallett, qui s’est noyé à l’âge de 35 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*