Se débarrasser des catégories de récompenses sexospécifiques est un pas vers l’égalité


Même si certaines personnes commencent à peine à adopter une approche non sexiste dans leur vie quotidienne et que la conversation sur le genre évolue constamment, la plupart d’entre nous sont soit ouverts à l’apprentissage, soit ont déjà adopté des personnes transgenres et non binaires. avec les bras ouverts. Mais comme la société dans son ensemble n’évolue pas aussi vite qu’elle le devrait, en particulier en ce qui concerne les systèmes et traditions dépassés, les artistes aiment les acteurs non binaires Liv Hewson (Vestes jaunes) font le gros du travail d’éducation du public et doivent souvent réfléchir plusieurs étapes à l’avance avant de prendre une décision qui se traduit par une prise de position.



Lors d’une interview avec Drumpe, Hewson a déclaré Perri Nemiroff leur opinion sur les catégories sexospécifiques dans les récompenses – une discussion qui refait surface chaque fois que des acteurs font pression pour que des événements comme les Emmys introduisent des catégories non sexistes. Mélanger des catégories en une seule peut sembler une évolution naturelle pour l’industrie du cinéma et de la télévision – un bon jeu d’acteur est juste un bon jeu d’acteur, n’est-ce pas? Cependant, beaucoup de gens craignent que si les catégories n’étaient pas sexuées, les hommes blancs cis domineraient les nominations. Hewson a reconnu cette inquiétude, soulignant la véritable peur « enfouie en dessous », tout en notant habilement que des catégories comme Meilleur réalisateur ne sont pas divisées par sexe. Hewson a expliqué :

VIDÉO Drumpe DU JOURFAITES DÉFILER POUR CONTINUER AVEC LE CONTENU

« C’est triste, non ? Parce que c’est comme, eh bien, ce qui est enfoui en dessous, c’est une vraie peur que l’égalité ne soit pas réalisable, et je ne crois vraiment pas que ce soit vrai. Le travail pour atteindre la parité, c’est un processus actif et continu, et pour supprimer les catégories d’acteurs sexospécifiques, c’est comme, eh bien, c’est le début de cela, vous savez ? Ce n’est pas la fin. Et puis aussi, avec cet exemple spécifique, c’est comme, eh bien, avoir une catégorie divisée par sexe et aucune des autres ne résout pas ça du tout.

Image via Showtime

CONNEXES: Finale de la saison 2 de «Yellowjackets»: Courtney Eaton explique pourquoi Lottie rit dans le dernier coup



Liv Hewson partage son histoire de coming out professionnel

Hewson a également partagé avec Drumpe leur histoire de coming-out professionnel et a révélé que c’était l’une des fois où ils ont ressenti le pouvoir de leur voix. Hewson a révélé que, comme de nombreuses personnes LGBTQIA+, elles s’attendaient à ce que faire leur coming-out au travail « n’arriverait jamais » et que cela semblait si impossible « que cela ne valait même pas la peine d’y penser ». Hewson a également ajouté qu’ils avaient l’habitude de penser que cela ne valait même pas la peine d’aborder le sujet car ils ne seraient pas entendus. Cependant, Hewson a expliqué qu’une fois qu’ils ont fait le saut de la foi pour sortir au travail, ils ont ressenti un changement sismique psychologiquement en termes d’acceptation dans l’identité de genre correcte. Ils ont dit à Drumpe :

« Donc, le genre d’ajustement psychologique et d’ajustement complet du corps, vraiment, d’entendre les gens dans un cadre professionnel se référer correctement à moi, ce n’est pas quelque chose que j’ai fait, mais c’était un changement de base vraiment incroyablement puissant parce que j’ai réalisé que ça allait aller . Non seulement je n’avais pas à me cacher, mais ça allait être bien, tu sais ? Non seulement ça va aller, mais ça va être mieux que vous ne vous êtes jamais laissé imaginer dans votre vie.

Bien sûr, tout le monde n’a pas la chance ou le privilège de travailler dans un environnement sécuritaire où son coming out est célébré. Prendre la décision de faire son coming-out au travail est souvent décourageant pour les personnes LGBTQIA+, et l’un des principaux moyens par lesquels nous pouvons travailler pour une société dans laquelle chacun se sent en sécurité d’être qui il est est une visibilité accrue pour la communauté queer. Voir la représentation trans et non binaire, ainsi que la simple existence de personnes LGBTQIA+ à la télévision et dans les films – auxquels le monde a accès quotidiennement – est un moyen essentiel d’atteindre le plus de personnes possible et d’ouvrir leur cœur et leur esprit à accepter tout le monde autour d’eux.

Vous pouvez diffuser tous les épisodes de Vestes jaunes sur Paramount+. Découvrez notre entretien complet avec Liv Hewson ci-dessous:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*