Rangers, Devils et Islanders s’alignent pour de rares séries éliminatoires


Il pourrait y avoir une fête des séries éliminatoires de la LNH dans la région des trois États.

Les Devils ont décroché une place en séries éliminatoires vendredi pour la première fois en cinq ans après que les Rangers ont vaincu les Panthers en temps réglementaire.

Et lundi, après que la Floride ait perdu contre les Sénateurs en temps réglementaire et que les Sabres aient été battus par les Canadiens, les Rangers ont décroché leur billet pour les séries éliminatoires pour la deuxième année consécutive.

Battre les Devils lundi soir, en plus de la défaite des Panthers, a préparé les Islanders pour une place en séries éliminatoires à eux seuls – s’ils sont en mesure de terminer leurs sept derniers matchs de saison régulière en force.

Tant que les Islanders ne s’effondrent pas, il y a de fortes chances que les trois équipes des trois États participent aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2007.

«Je ne me soucie pas vraiment des deux autres, mais tant que nous sommes là», a plaisanté l’entraîneur-chef des Rangers Gerard Gallant après l’entraînement de lundi.

« Je pense que c’est super. La chose la plus importante que les entraîneurs regardent, c’est que peu importe qui sera à ces endroits, ce seront tous de bonnes équipes de hockey. Il y a des années, vous en choisissiez un sur 16 ou un sur huit et disiez: « Eh bien, nous savons qui va gagner cette série. » Cela n’arrive plus. Nous venons de jouer des matchs consécutifs avec la Caroline, ils sont au premier rang de notre division et ce sont deux bons matchs de hockey. Il s’agissait de deux matchs et de batailles à un but.


Patrick Kane (ci-dessus), Bo Horvat et Timo Meier étaient respectivement des acquisitions à la date limite des échanges pour les Rangers, les Islanders et les Devils.
Patrick Kane (ci-dessus), Bo Horvat et Timo Meier étaient respectivement des acquisitions à la date limite des échanges pour les Rangers, les Islanders et les Devils.
Getty Images

« Vous allez jouer – eh bien, nous n’avons pas affronté les Islanders depuis longtemps, mais je pense qu’ils nous ont battus deux des trois matchs et ce sont des batailles. Peu importe l’équipe que vous allez jouer, ça va être une bataille. En ce moment, il semble que nous allons jouer contre le New Jersey en ce moment. C’est à 35 minutes en bus et ce serait intéressant et très amusant. Encore une fois, je me fiche de qui nous affrontons, ça va être une série difficile, peu importe qui vous jouez.

Ce ne serait que la quatrième fois que les Rangers, les Devils et les Islanders participeraient aux séries éliminatoires au cours de la même saison.

Les Rangers, après leur victoire de 6-2 contre les Blue Jackets mardi soir au Garden, ne sont plus qu’à deux points des Devils au troisième rang du classement de la division métropolitaine. Les Rangers et les Devils se battront pour la deuxième place de la division jeudi soir à Newark.


Bo Horvat
Bo Horvat
NHLI via Getty Images

Dans l’état actuel des choses, les Rangers et les Devils sont prêts à se rencontrer au premier tour des séries éliminatoires. La question est maintenant : qui aura l’avantage de jouer à domicile ?

Les Islanders occupent la première place de joker dans la Conférence de l’Est avec 85 points, ce qui les préparerait à un rendez-vous avec les Hurricanes au premier tour.

Les Penguins ont perdu contre les Red Wings mardi soir, ils ont donc toujours trois points de retard sur les Islanders.

Les trois équipes locales se sont renforcées à la date limite des échanges. Et les trois équipes s’en sortent mieux.

Les Islanders ont été les premiers à bouger lorsqu’ils ont décroché le meilleur centre Bo Horvat avant d’acquérir Pierre Engvall.

Horvat a fourni plus que sa ligne de statistiques de 6-5-11 en 23 matchs, et le joueur de 27 ans a mis fin à une séquence de 11 matchs sans but contre les Devils.

Vladimir Tarasenko et Patrick Kane sont venus chez les Rangers, qui empilent les victoires avec leur alignement renforcé, mais ne semblent toujours pas proches de leur plein potentiel.

Alors que Tyler Motte, réajouté au quatrième trio, a trois buts et trois passes, Kane en a inscrit un de plus dans chaque catégorie et Tarasenko a cinq buts et neuf passes en 22 matchs.


Timo Meier
Timo Meier
NHLI via Getty Images

Les Devils ont débarqué Timo Meier le 26 février. L’attaquant suisse a inscrit quatre buts et deux passes en 13 matchs depuis.

Cela faisait un moment que les trois équipes locales ne se disputaient pas la Coupe Stanley en même temps. Cela pourrait être une sacrée post-saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*