Des membres du personnel du NYC DOE poursuivis pour loyer impayé d’enseignants dominicains


Un groupe d’administrateurs du ministère de l’Éducation de la ville est poursuivi pour 24 000 $ de loyer impayé par les propriétaires d’une maison du Bronx où des enseignants amenés de la République dominicaine ont été forcés de vivre.

ADASA, l’Association des superviseurs et administrateurs dominicains-américains, a loué un duplex au 1820 Pilgrim Ave., puis a exigé que cinq enseignants et le mari d’une femme paient 1 350 $ à 1 450 $ par mois pour des chambres simples tout en partageant une cuisine et une salle de bain.

Mais les administrateurs du DOE qui dirigent l’ADASA – actuellement sous enquête – n’ont pas payé le loyer mensuel de 8 000 dollars depuis novembre, ont déclaré les propriétaires Yuping Chen et Yanlai Lin dans le cadre d’une action en justice déposée devant le tribunal du logement du Bronx le mois dernier.


L'ADASA a loué un duplex au 1820 Pilgrim Ave., puis a demandé à cinq enseignants de payer 1 350 $ à 1 450 $ par mois pour des chambres individuelles tout en partageant une cuisine et une salle de bain.
L’ADASA loué obligeait cinq enseignants à payer 1 350 $ à 1 450 $ par mois pour des chambres individuelles tout en partageant une cuisine et une salle de bain.
JCRice

Les administrateurs du DOE qui dirigent ADASA n'ont pas payé le loyer mensuel de 8 000 $ depuis novembre, selon des documents judiciaires.
Les administrateurs du DOE qui dirigent ADASA n’ont pas payé le loyer mensuel de 8 000 $ depuis novembre, selon des documents judiciaires.

Au 5 janvier, l’ADASA devait également plus de 20 000 $ de loyer au 4414 Baychester Ave dans le Bronx, où le groupe a fait vivre 11 autres enseignants dominicains dans des conditions similaires.

Un troisième bâtiment où les administrateurs du DOE ont mis des enseignants dominicains, une coopérative sur Marion Avenue dans le Bronx, appartenait à la défunte mère d’Emmanuel Polanco, premier vice-président de l’ADASA et directeur de MS 80 avant qu’il ne soit retiré de l’école. en octobre.

En décembre, les agences municipales et fédérales ont commencé à enquêter sur les plaintes selon lesquelles les enseignants dominicains étaient exploités et menacés par l’ADASA.


Emmanuel Polanco chez lui.
Un troisième bâtiment dans le Bronx où les administrateurs du DOE ont placé des enseignants dominicains appartenait à la défunte mère d’Emmanuel Polanco (photo) – l’ancien vice-président de l’ADASA.
Richard Harbus

Centre droit, 4414 Baychester Ave, Bronx, NY.
Au 5 janvier, ADASA devait également plus de 20 000 $ de loyer au 4414 Baychester Ave dans le Bronx, où vivent 11 autres enseignants dominicains.
JC Riz

La semaine dernière, les enseignants ont déclaré au Post qu’ils n’avaient pas été informés de l’avancement de l’enquête.

Les 19 enseignants hébergés par l’ADASA ont depuis déménagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*