La Nouvelle-Zélande prévoit une loi pour obliger Facebook et Google à payer pour les informations


PHOTO DE FICHIER: Un nouveau logo de changement de marque Facebook imprimé en 3D, Meta, est visible devant le logo Google affiché dans cette illustration prise le 2 novembre 2021. REUTERS / Dado Ruvic / Illustration

La Nouvelle-Zélande gouvernement a déclaré qu’il introduirait un droit cela nécessitera de grandes entreprises numériques en ligne telles que Google d’Alphabet Inc et Meta Plateformes Inc à Payer Entreprises de médias néo-zélandaises pour le local nouvelles contenu qui apparaît sur leurs flux.

Lire aussi

La société de médias NZME pourrait choisir de négocier un accord de contenu avec Google Facebook
Le gouvernement prévoit de faire payer les entreprises technologiques pour l'utilisation du contenu des éditeurs de nouvelles

Le ministre de la Radiodiffusion Willie Jackson a déclaré dans un communiqué que la législation sera calquée sur des lois similaires en Australie et Canada et il espérait que cela inciterait les plateformes numériques à conclure des accords avec les médias locaux.

« Les médias d’information néo-zélandais, en particulier les petits journaux régionaux et communautaires, ont du mal à rester financièrement viables alors que de plus en plus de publicités se déplacent en ligne », a déclaré Jackson. « Il est essentiel que ceux qui bénéficient de leur contenu d’actualités paient réellement pour cela. »

La nouvelle législation sera soumise à un vote au parlement où le gouvernement Parti travaillisteLa majorité devrait l’adopter.

L’Australie a introduit une loi en 2021 qui a donné au gouvernement le pouvoir d’obliger les sociétés Internet à négocier des accords de fourniture de contenu avec les médias. Un examen publié par le gouvernement australien la semaine dernière a révélé que cela fonctionnait largement.

FacebookTwitterLinkedin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*