Le chanteur pop canadien Kris Wu condamné à 13 ans de prison pour viol


BEIJING – Un tribunal de Pékin a condamné vendredi la pop star canadienne d’origine chinoise Kris Wu à 13 ans de prison après l’avoir reconnu coupable de crimes, dont le viol.

Le tribunal du district de Chaoyang à Pékin a déclaré que les enquêtes avaient montré que de novembre à décembre 2020, l’homme également connu sous le nom de Wu Yifan avait violé trois femmes.

Il l’a également reconnu coupable du crime d’avoir rassemblé une foule pour se livrer à la promiscuité sexuelle en juillet 2018, a indiqué le compte officiel WeChat du tribunal.

Les enquêtes ont prouvé que la pop star Kris Wu a violé trois femmes de novembre à décembre 2020.
VCG via Getty Images

Le tribunal a également déclaré que Wu serait expulsé, bien que des avocats en Chine aient déclaré que les expulsions ont généralement lieu après qu’un accusé ait purgé sa peine.

Wu a été arrêté à Pékin le 31 juillet de l’année dernière après qu’un étudiant chinois de 18 ans l’ait publiquement accusé de l’avoir incitée, ainsi que d’autres filles, dont certaines de moins de 18 ans, à avoir des relations sexuelles avec lui.

Des responsables de l’ambassade du Canada à Pékin ont assisté à la condamnation, selon les médias d’État.

L’ambassade du Canada n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*