Les flics recherchent un cambrioleur qui attrape le mauvais gars


Les flics de Manhattan pensaient avoir attrapé un cambrioleur recherché la semaine dernière, seulement pour se rendre compte qu’ils avaient le mauvais gars – qui était en fait un suspect dans une agression sexuelle, ont indiqué des sources policières.

Warren Oates, 40 ans, aurait été aperçu en train de rouler un joint sur la Huitième Avenue samedi et détenu par des flics – qui l’ont pris pour Shawn Tattnall, un suspect dans un cambriolage le 13 juillet, selon les sources.

Les agents qui ont procédé à l’arrestation ont réalisé leur erreur lorsque Oates leur a donné son nom – puis ont découvert que le sosie du cambrioleur présumé était plutôt recherché pour avoir prétendument peloté une femme de 23 ans à Manhattan le 23 octobre.

Oates est accusé d’avoir attrapé la victime par derrière au coin de West 26th Street et Sixth Avenue et de l’avoir caressée, selon la plainte pénale contre lui.

Il se serait enfui, mais pas avant qu’un passant ne le prenne en photo, ont déclaré les procureurs.

Après avoir été arrêté samedi, Oates aurait fait la lèvre aux flics au commissariat, disant à une femme officier qui l’avait arrêtée de « s’éloigner de moi » parce qu’il était « excité ».

Warren Oates, 40 ans.
Warren Oates, 40 ans, a été pris pour un cambrioleur recherché – puis inculpé dans une affaire de tâtonnement.

Il a été accusé d’abus sexuels et d’attouchements forcés et est actuellement détenu à Rikers Island moyennant une caution de 2 500 $, selon les archives.

Dans une tournure bizarre, le cambrioleur présumé, Tattnall, était déjà derrière les barreaux – apparemment à l’insu des flics de Manhattan qui pensaient l’avoir vu en s’approchant d’Oates.

Shawn Tattnall.
Shawn Tattnall, qui est emprisonné pour vol qualifié, a également été recherché pour une prétendue tentative de cambriolage à Greenwich Village le 13 juillet.

Les dossiers montrent que Tattnall a été détenu sous caution de 10 000 $ à Rikers Island depuis qu’il a été arrêté pour vol qualifié et vol qualifié le 15 juillet.

Il est accusé d’avoir volé ce jour-là un téléphone portable à un porte-bonheur endormi à la station de métro West 4th Street et Sixth Avenue, selon la plainte pénale déposée contre lui.

L’incident pour lequel il était toujours recherché était une tentative de cambriolage dans un immeuble de Greenwich Village le 13 juillet, deux jours avant le buste qui l’a fait emprisonner, selon les sources. Il n’a pas été inculpé dans l’affaire.

Les flics avaient également frappé Oates avec un coup de poing résistant à l’arrestation, mais le bureau du procureur du district de Manhattan n’a pas poursuivi cette accusation, ont déclaré les procureurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*