L’attente de 21 ans des Mariners en séries éliminatoires se termine sur le départ de Raleigh


SEATTLE – Cal Raleigh a frappé un coup de circuit gagnant avec deux retraits en fin de neuvième manche et les Mariners de Seattle ont mis fin à la plus longue sécheresse des séries éliminatoires du baseball avec une victoire 2-1 contre les Oakland Athletics vendredi soir.

Raleigh, coup de pincement pour Luis Torrens, a frappé un lancer 3-2 de Domingo Acevedo (3-4) juste à l’intérieur du poteau de faute du champ droit pour un circuit en solo qui a envoyé les Mariners en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2001.

La célébration de Seattle sur le terrain a duré plus de 10 minutes alors que les fans et les joueurs se sont levés du fardeau de deux décennies sans voir les séries éliminatoires de leur équipe de baseball.

En effet, l’attente avait été longue – la dernière fois que les Mariners se sont avancés pour jouer des matchs sous les projecteurs en octobre, l’équipe était dirigée par la recrue Ichiro Suzuki et Edgar Martinez et dirigée par Lou Piniella.

Comme cela a été le cas pendant la majeure partie de cette saison avec les Mariners, leur 86e victoire et celle qui les a renvoyés en séries éliminatoires s’est déroulée de la manière la plus stressante possible. Seattle n’a pas été en mesure de résoudre le partant d’Oakland Ken Waldichuk et une chaîne de releveurs pendant huit manches, tenue uniquement par le doublé RBI de Ty France qui a marqué Dylan Moore deux frappeurs dans le match.

Le circuit gagnant de deux points de Cal Raleigh avec deux retraits en fin de neuvième manche a assuré une place en séries éliminatoires pour les Mariners en liesse.
Getty Images (2)

Acevedo a éliminé Mitch Haniger et Carlos Santana pour ouvrir le neuvième, mais Raleigh a réussi son 26e circuit de la saison, le plus jamais réalisé par un receveur de Seattle.

En plus de décrocher une place en séries éliminatoires, Seattle est resté 1¹ / ₂ matchs derrière Toronto pour la première place de joker et un demi-match devant Tampa Bay alors que les trois continuent de jockey pour le classement.

Mais la place au classement importait peu ce soir-là. Il s’agissait de décrocher le ticket final de l’AL et de mettre fin à deux décennies sans la garantie d’un baseball éliminatoire.

La place de Seattle a mis fin à la plus longue sécheresse active des séries éliminatoires dans l’un des quatre grands sports professionnels, un honneur douteux qui revient maintenant aux Sacramento Kings, qui n’ont pas fait les séries éliminatoires de la NBA depuis la saison 2005-06. Les Mariners sont toujours la seule équipe actuelle à n’avoir jamais joué dans la Série mondiale.

La dernière fois que les Mariners ont atteint les séries éliminatoires, ils ont égalé un record de la ligue majeure en remportant 116 matchs en saison régulière, mais ont perdu contre les Yankees 3-1 dans la AL Championship Series.

Logan Gilbert de Seattle a lancé huit manches, un sommet en carrière, accordant trois coups sûrs. Sa seule erreur a été un coup de circuit de Shea Langeliers en deuxième manche.

Gilbert a retiré 18 des 20 derniers frappeurs qu’il a affrontés et a inscrit les A dans l’ordre à chacune de ses quatre dernières manches. Seth Brown a marché en tête du septième mais a été retiré sur un double jeu.

Gilbert en a retiré quatre et a quitté le monticule après le huitième pour une ovation debout et l’appel des fans pour une course.

Matt Brash (4-4) a retiré une paire au neuvième et a préparé le terrain pour Raleigh.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*