L’entreprise japonaise Fujitsu permet à ses employés d’amener des chiens au travail


Les armées japonaises de « salariés » étaient réputées pour passer des heures interminables au bureau. Maintenant, un géant de la technologie essaie de rendre l’expérience plus câline en autorisant les animaux de compagnie.

Fujitsu Ltd (6702.T), qui fabrique de tout, des climatiseurs aux superordinateurs, a ouvert un « bureau pour chiens » expérimental en juillet dans l’un de ses bâtiments à Kawasaki, près de Tokyo.

Après avoir télétravaillé tout au long de la pandémie de COVID-19, Yuka Hatagaki était une employée de Fujitsu attirée au bureau plusieurs fois par mois avec Noel, sa croix de caniche maltais de cinq ans.

« La communication est devenue plus difficile à mesure que le travail à distance est devenu la norme », a déclaré Hatagaki à Reuters. « Alors j’ai pensé qu’ici ce serait un endroit formidable pour pouvoir venir communiquer avec d’autres personnes avec l’aide de nos chiens. »

Le programme ressemble plus à la Silicon Valley qu’aux entreprises japonaises, mais la pandémie de COVID-19 a accéléré un changement rapide des modèles de travail. Le télétravail au Japon est passé de 10 % à 28 % entre décembre 2019 et mai 2020, bien que toujours inférieur à celui de nombreuses grandes économies, selon les données de l’OCDE.

La société japonaise Fujitsu autorise désormais les employés à amener leurs chiens dans son immeuble de bureaux de Kawasaki.


Une ouvrière amenant son chien au travail.

L’employée de Fujitsu, Yuka Hatagaki, câline son chien de cinq ans alors qu’elle travaille à son bureau.


Une ouvrière amenant son chien au travail.

Amener son chien au bureau est une expérience que Fujitsu mène jusqu’à la fin de l’année.


Une ouvrière amenant son chien au travail.

Mayumi Inoue, employée de Fujitsu, a son chien de Poméranie dans une cage dans son bureau pendant qu’elle travaille.


La société de publicité Dentsu Group Inc (4324.T) et le fournisseur de logistique Nippon Express Co font partie des entreprises qui ont envisagé de vendre leur siège social du centre de Tokyo pour économiser de l’argent alors que de plus en plus de travailleurs travaillaient à domicile.

Mais après plus de deux ans de pandémie et à mesure que les infections diminuent, il y a des signes que le pendule revient vers le travail au bureau. En particulier, le télétravail chez les personnes dans la vingtaine et la trentaine a chuté rapidement, selon des enquêtes du chercheur Japan Productivity Center.

Le bureau pour chiens de Fujitsu, séparé des zones de travail standard et fonctionnant à titre d’essai jusqu’à la fin de l’année, dispose de postes de travail pour trois employés et d’un espace pouvant accueillir jusqu’à six chiens à la fois. Il comprend également des tapis antitaches et une gamme d’articles pour animaux de compagnie.

Mais alors que Hatagaki, 30 ans, a été ramenée au bureau par la promesse de travailler avec son chien, Fujitsu dit que le but du projet n’est pas de faire revenir les travailleurs à l’intérieur du bâtiment. Fujitsu et la société de services financiers Nomura Holdings Inc (8604.T) faisaient partie des entreprises qui ont déclaré qu’elles feraient du travail à domicile une option permanente même après la pandémie.

Une photo d'une travailleuse à son bureau tandis que son chien est sur une chaise à côté d'elle.

Selon des enquêtes du Japan Productivity Center, le télétravail chez les personnes dans la vingtaine et la trentaine a rapidement chuté.


Une photo d'un travailleur portant son chien à son bureau.

Yuka Hatagaki est retournée au bureau avec son chien après avoir télétravaillé tout au long de la pandémie de COVID-19.


Une photo d'une travailleuse à son bureau tandis que son chien est sur ses genoux.

Mitsuya Akamatsu, responsable de la stratégie de style de travail chez Fujitsu, a déclaré qu’il ne savait pas s’ils « s’en tiendraient à ce style de travail aux côtés des animaux de compagnie à long terme, car c’est encore un essai ».


« Depuis le COVID, la vie professionnelle et nos vies personnelles ont subi d’énormes changements », a déclaré Mitsuya Akamatsu, responsable de la stratégie de style de travail chez Fujitsu. « Nous réfléchissons toujours au type de changements nécessaires. »

« Nous ne pouvons pas dire si nous allons nous en tenir à ce style de travail aux côtés des animaux de compagnie à long terme car c’est encore un essai, mais personnellement, je pense que ce serait bien de le voir se répandre dans notre société », a-t-il ajouté.

Une autre utilisatrice du bureau canin, Mayumi Inoue, est devenue propriétaire d’un animal pendant la pandémie. Elle a dit que venir travailler offrait également des avantages à son chien, un poméranien de six mois nommé Toramaru.

« Par rapport à être à la maison, votre chien peut rencontrer ses amis les chiens et des gens, donc il y a aussi une bonne incitation pour eux », a déclaré Inoue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*