ED gèle des fonds d’une valeur de Rs 46 crore conservés dans des comptes de passerelle de paiement


Applications de prêt chinoises sous scanner: ED gèle des fonds d'une valeur de plus de 46 crores de roupies provenant de comptes de passerelle de paiement

La Direction de l’application de la loi a déclaré qu’elle avait gelé Rs 46,67 crore de fonds conservés dans les passerelles de paiement Easebuzz, Razorpay, Sans espèces et Paytm après avoir effectué des raids cette semaine contre des applications de prêt et des jetons d’investissement contrôlés par la Chine. Les fonds ont été gelés en vertu de la loi anti-blanchiment.

Les perquisitions ont été lancées le 14 septembre dans plusieurs locaux de l’accusé à Delhi, Mumbai, Ghaziabad, Lucknow et Gaya.

Lire aussi

Voici pourquoi ED demande à Paytm de geler un certain montant de certains identifiants de marchands

Seize locaux de banques et de passerelles de paiement à Delhi, Gurugram, Mumbai, Pune, Chennai, Hyderabad, Jaipur, Jodhpur et Bangalore dans le cadre d’une enquête liée à un jeton basé sur une application nommé HPZ et des entités liées ont également été couverts, a déclaré l’agence fédérale. dans un rapport.

L’affaire de blanchiment d’argent découle d’un FIR d’octobre 2021 déposé par l’unité de cybercriminalité de la police de Kohima au Nagaland, a-t-il déclaré.

« Au cours de la perquisition, divers documents incriminés ont été récupérés et saisis », a-t-il précisé.

Lire aussi

ED débloque les comptes bancaires WazirX pour reprendre bientôt les opérations bancaires

« Des soldes énormes ont été trouvés dans les comptes virtuels des entités impliquées avec des agrégateurs de paiement comme Rs 33,36 crore a été trouvé avec Easebuzz Private Limited, Pune, Rs 8,21 crore avec Razorpay Software Private Limited, Bangalore, Rs 1,28 crore avec Cashfree Payments India Private Limited, Bangalore et Rs 1,11 crore avec Paytm Payments Services Limited, New Delhi », a-t-il déclaré.

Un montant de Rs 46,67 crore a été détectééd et gelés dans divers comptes bancaires et comptes virtuels, a déclaré l’ED.

FacebookTwitterLinkedin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*