Une pièce d’un million de dollars volée « Quarter Shekel » rendue à Israël par les procureurs de New York


Une pièce d’argent rare – d’une valeur de 1 million de dollars – qui a été pillée sur un site archéologique en Israël a été restituée au pays, ont déclaré les procureurs de Manhattan cette semaine.

Le quart de shekel a été frappé par des rebelles juifs combattant l’empire romain pendant « La grande révolte juive » en 69 CE et déterré dans la vallée d’Ella des années plus tard.

L’Autorité des antiquités d’Israël a appris en 2002 par l’intermédiaire de plusieurs informateurs que l’ancienne pièce de monnaie – connue sous le nom de « Year Four Quarter Shekel » – avait été pillée.

La pièce est l’une des deux seules datant de la révolte, qui a commencé en 66 CE, dont l’existence est connue. Il a été déplacé sur les marchés d’antiquités illicites jusqu’à ce qu’il soit passé en contrebande d’Israël via la Jordanie au Royaume-Uni, où il a été proposé lors d’une vente aux enchères à Londres en 2017.

Les responsables de la sécurité intérieure ont saisi la pièce plus tard cette année-là après que des collectionneurs ont tenté de la vendre lors d’une vente aux enchères à Denver, où elle était répertoriée comme ayant une valeur estimée entre 500 000 $ et 1 million de dollars.

Le shekel a été restitué lors d’une cérémonie à laquelle assistait l’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU.
ZUMAPRESS.com

L’unité de trafic d’antiquités du procureur du district de Manhattan a repris l’enquête et a finalement renvoyé le shekel chez lui en Israël.

« Nous sommes honorés de rendre le quart de shekel, une pièce extrêmement rare qui a une immense valeur culturelle », a déclaré lundi le procureur Alvin Bragg dans un communiqué.

« Malgré la complexité de cette enquête, notre équipe de procureurs, d’analystes et d’agents travaillant avec les autorités israéliennes a pu retrouver cette antiquité en quelques mois seulement. »

L'unité de trafic d'antiquités du procureur du district de Manhattan a géré l'enquête.
DA Bragg a déclaré que la pièce a pu être retrouvée en quelques mois seulement.
PA

Le shekel a été restitué lors d’une cérémonie de rapatriement lundi en présence de l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, Gilad Erdan.

« Cet artefact singulier est un rappel brutal du lien millénaire du peuple juif avec la terre d’Israël », a déclaré Erdan dans un communiqué, remerciant les autorités « d’avoir rendu à cette pièce inestimable sa place légitime ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*