PWI 500 reconnaît Roman Reigns comme n°1


La 32e édition du PWI 500 – Lutte professionnelle illustréeLe classement (principalement) kayfabe des 500 meilleurs lutteurs du monde – est ici.

Pour la première fois depuis 2019, un talent de la WWE arrive en tête de liste. Roman Reigns est numéro un sur le PWI 500. Il est passé de la deuxième place l’an dernier. Et comme le vainqueur de l’année dernière, Kenny Omega, c’est la deuxième fois que Roman occupe la première place. Il était également le meilleur lutteur de PWI en 2016.

Selon le magazine, chaque PWI 500 couvre la période du 1er juillet de l’année précédente au 30 juin de l’année en cours. Les sélecteurs évaluent le record de victoires-défaites, la capacité technique, l’influence sur le sport, le succès contre le plus haut niveau de compétition, le succès contre la compétition la plus diversifiée et l’activité. Je l’appelle « (principalement) kayfabe » parce que « l’influence sur le sport » leur donne une certaine latitude pour considérer les éléments non professionnels de la carrière d’une personne… et parce que je pense personnellement qu’une certaine réflexion est naturellement accordée à leur propre entreprise de tournage, par exemple ce qui vendra des magazines. Votre kilométrage, comme on dit, peut varier.

Parce qu’en plus d’honorer certaines personnes talentueuses qui ont fait des courses incroyables au cours des 12 derniers mois environ, le but du PWI 500 est de donner aux fans quelque chose à débattre. Et donner à Reigns le feu vert sur Kazuchika Okada et CM Punk – ou même ne pas avoir Jon Moxley (12e), Seth Rollins (17e) ou Will Ospreay (27e) dans le top dix – va certainement conduire à quelques arguments.

Étant donné que le classement est en grande partie basé sur les réalisations du scénario, il est difficile d’argumenter contre le gars qui établit un record avec sa course avec le titre Universal tout en détenant le championnat de la WWE depuis Wrestle Mania 38. Et AHHH YEAHHH, je veux vraiment juste célébrer l’inclusion de Big E dans le top dix.

Voilà c’est :

1. Règnes romains
2. Kazuki Okada
3. CM Punk
4. Page du pendu
5. Bobby Lashley
6. Cody Rhodes
7. Bryan Danielson
8. Fils du Viking
9. Grand E
10. Jonathan Gresham

C’est un débat amusant, alors commençons !

Vous pouvez acheter une copie numérique ou imprimée du numéro de décembre de Lutte professionnelle illustrée dédié au 32e PWI 500 ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*