La tête d’affiche de l’UFC Vegas 58, Rafael dos Anjos, jure de « punir » Charles Oliveira contrairement au « désespéré » Dustin Poirier


L’ancien champion des poids légers Rafael dos Anjos doit affronter la sensation frappante Rafael Fiziev lors de l’événement principal de l’UFC Vegas 58 le 9 juillet à Las Vegas et s’attend à ce qu’une « performance de la bobine de temps fort » se traduise par un titre tiré d’ici la fin de l’année.

L’ex-champion Charles Oliveira, qui vient de remporter des victoires consécutives sur Justin Gaethje et Dustin Poirier, devrait concourir pour le bracelet vacant après l’avoir perdu sur la balance, mais la promotion n’a pas encore engagé un adversaire spécifique.

Dos Anjos sera prêt et attendra.

« Il est sur son moment », a déclaré Dos Anjos à MMA Fighting. « Les combattants, c’est une question de mentalité. [Charles Oliveira has] a obtenu son mental [attitude] sur le point, et il est très confiant, mais nous savons tous qu’il a été éliminé dans ses combats, et il a abandonné plusieurs fois. Mais il est sur son moment en ce moment. Il est très confiant. Il est sur une belle série de victoires. Je pense que les gars l’ont renversé, et ils se sont enfuis de sa garde. Je vais en profiter pour être sur ses gardes et le punir du haut. Je pense que cela ferait une énorme différence. Ces gars-là, ils le renversent, mais ils n’en profitent pas.

Dos Anjos (31-13) a accumulé 10 soumissions au cours de sa carrière de 18 ans, mais n’a jamais été touché (ou fait une sieste) dans la défaite. Quant à Oliveira (33-8, 1 NC), il est sur une séquence de victoires torride de 11 combats avec 10 finitions, dont sept soumissions. En fait, « Do Bronx » compte 21 sous-marins stupéfiants en 33 victoires avec 18 bonus de performance.

Dos Anjos n’a pas l’air trop inquiet.

« Si vous voyez quand il a pris [Dustin] Poirier vers le bas, [Poirier] je l’ai juste attrapé et j’ai essayé de manger le temps », a poursuivi Dos Anjos. «On aurait dit qu’il était désespéré alors qu’il était au fond. Je joue bien sur le fond. Je suis ceinture noire de jiu-jitsu brésilien, et je sais contrôler le poignet et être calme sur les fesses. Avec [Justin] Gaethje, il a tout de suite donné le dos, et une fois que vous êtes dans la bousculade et que ces gars donnent le dos tout de suite, c’est comme ça que Charles est bon. J’ai combattu de grands gars qui prennent très bien le dos, et ils ne m’ont jamais pris le dos. J’ai combattu Michael Chiesa, Kevin Lee, même [Renato] Mohican, [and] ils se sont rapprochés, mais je sais me défendre. Ces gars-là, ils sont en quelque sorte désespérés et ils donnent tout de suite le dos et c’est là que vous vous étouffez.

Rien de tout cela n’a d’importance à moins que Dos Anjos ne puisse battre Fiziev ce week-end à « Sin City ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*