Qu’est-il arrivé à Amanda Bynes ? Chronologie de sa vie et de sa carrière


L’actrice assiégée Amanda Bynes a été sous les projecteurs pendant plus d’une décennie à la suite d’une série de problèmes juridiques et de problèmes de santé mentale qui l’ont amenée sous tutelle.

Maintenant, l’ancienne star de Nickelodeon tente de suivre les traces de Britney Spears alors qu’elle se prépare à retrouver sa liberté et sa pleine autonomie dans sa vie.

Page Six revient sur l’ascension de Bynes en tant qu’enfant star de la comédie, son déclin en tant que mauvaise fille hollywoodienne et la suite pour l’actrice devenue créatrice de mode.

Bynes est né et a grandi en Californie

Bynes est née à Thousand Oaks, en Californie, le 3 avril 1986. Sa mère, Lynn Organ, était assistante dentaire et son père, Rick Bynes, était dentiste. Elle a commencé à jouer dans des pièces de théâtre locales dès son plus jeune âge et a obtenu un agent à l’âge de 7 ans, ont rapporté plusieurs médias.

Bynes a révélé en 1999, alors qu’elle n’avait que 12 ans dans « The Howie Mandel Show », que son père l’avait inscrite à l’âge de 10 ans pour un camp de comédie pour enfants à The Laugh Factory. Là-bas, elle a joué devant des légendes de la comédie comme Arsenio Hall et Richard Pryor. Bynes a déclaré lors de la remise des diplômes du camp qu’elle avait été découverte par les producteurs de Nickelodeon.

Bynes décroche sa première grande pause sur « All That »

Amanda Bynes posant lors d'un événement Nickelodeon en 1998.
Bynes, vu ici en 1998 lors d’un événement Nickelodeon, était l’un des plus jeunes membres de la distribution de « All That ».
FilmMagic

Après que les producteurs Brian Robbins et Dan Schneider aient trouvé Bynes au camp de comédie, elle est devenue une partie de « All That », une populaire série pour enfants de style « Saturday Night Live », de 1996 à 2000. Elle est rapidement devenue l’un des membres les plus populaires de la distribution. dans l’émission avec des segments comme « Ask Ashley », « Whateverrr ! », « Captain Tantrum » et plus encore.

Bynes obtient son propre spin-off, « The Amanda Show »

Amanda Bynes reçoit un Nickelodeon Kids' Choice Award.
Bynes a joué dans « The Amanda Show » de 13 à 16 ans.
WireImage

Au milieu du succès de « All That », Bynes a reçu sa propre émission sur Nickelodeon intitulée « The Amanda Show », qui s’est déroulée de 1999 à 2002. La série de sketchs comiques présentait de nouveaux personnages comme Penelope Taynt, Jude Trudy, Moody et Crazy Courtney. .

Bynes a remporté les Nickelodeon Kids ‘Choice Awards pour « l’actrice de télévision préférée » pour les trois saisons de « Le spectacle d’Amanda », selon E ! Nouvelles. Il existe des rapports contradictoires en ligne sur la question de savoir si l’émission s’est terminée parce que Nickelodeon l’a annulée ou parce que Bynes elle-même a décidé de passer à autre chose.

Bynes emmène ses talents du petit écran au grand écran

Bynes a fait ses débuts au cinéma en 2002 dans la comédie familiale dirigée par Frankie Muniz « Big Fat Liar ». Le film aurait rapporté plus de 50 millions de dollars dans le monde.

Après le succès de ce film, Bynes est rapidement devenue une vedette dans des comédies romantiques comme « What A Girl Wants » en 2003 et « She’s The Man » en 2006.

Cependant, elle n’a pas complètement abandonné le petit écran. De 2002 à 2006, Bynes a joué aux côtés de Jennie Garth dans la série télévisée sur le passage à l’âge adulte « What I Like About You », qui s’adressait à un public plus mature que ses téléspectateurs de Nickelodeon.

À cette époque, Bynes s’est imposée comme l’une des jeunes actrices les plus demandées d’Hollywood. De 2006 à 2010, sa carrière a continué à prospérer avec des rôles dans des films au box-office comme « Hairspray », « Sydney White » et « Easy A ».

Cependant, ce dernier serait son dernier rôle dans un film majeur à ce jour.

Bynes arrête d’agir

Amanda Bynes lors d'un défilé de mode en septembre 2009.
Bynes, vue ici lors d’un défilé de mode en septembre 2009, a joué dans son dernier rôle au cinéma en 2010.
Getty Images pour IMG

En juin 2010, Bynes a surpris le monde en annonçant sur Twitter qu’elle arrêtait d’agir pendant ce qui semblait être le sommet de sa carrière.

Elle a écrit à partir d’un compte maintenant supprimé : « Être une actrice n’est pas aussi amusant que cela puisse paraître. Si je n’aime plus quelque chose, j’arrête de le faire. Je n’aime plus jouer la comédie, alors j’ai arrêté d’en faire. Je sais que 24 ans, c’est un jeune âge pour prendre sa retraite, mais vous l’avez entendu ici en premier.

Bynes a révélé plus tard dans une interview avec Paper Magazine en 2018 que ses problèmes d’estime de soi avaient joué un rôle dans la raison pour laquelle elle avait pris du recul par rapport à Hollywood.

« Je ne pouvais littéralement pas supporter mon apparition dans [‘Easy A’} and I didn’t like my performance,” she shared. “I was absolutely convinced I needed to stop acting after seeing it.”

Bynes continued, “I was high on marijuana when I saw that but for some reason it really started to affect me. I don’t know if it was a drug-induced psychosis or what, but it affected my brain in a different way than it affects other people. It absolutely changed my perception of things.”

Bynes’ legal troubles begin

Amanda Bynes' mugshot with pink hair.
Bynes’ first mugshot in 2012 showed the former actress drastically changed her look.
WireImage

In 2012, Bynes got arrested for the first time for a DUI after she she clipped a sheriff’s deputy’s cruiser with her black BMW at around 3 a.m. in West Hollywood. Her mugshot showed that her signature sandy blonde locks had been dyed a light pink hue.

In February 2014, she was convicted of reckless driving for that incident, per the LA Times. She was sentenced to three years of probation and three months of alcohol education classes.

In 2012, she was also charged with two hit-and-runs for incidents on April 10 and Aug. 4. The first one occurred just days after her DUI arrest.

While those cases were ongoing on the West Coast, Bynes had another run-in with the law on the East Coast. She threw a bong out of her Times Square apartment’s 36th floor window after cops responded to a call that she’d been smoking pot in the lobby.

During this time, she made several court appearances with a new look that consisted of colorful and disheveled wigs, large sunglasses and piercings.

Amanda Bynes arriving at the New York City courthouse in handcuffs.
Bynes, seen here arriving at a NY courthouse in handcuffs, avoided serious jail time despite multiple arrests.
Christopher Peterson/Splash News

The bong-tossing case was eventually dismissed after Bynes agreed to undergo regular psychiatric treatment. She was charged with reckless endangerment and marijuana possession for the crime.

By September 2014, however, Bynes was booked again for a second DUI charge after police “determined she was under the influence of a controlled substance.” She was reportedly high on marijuana at the time.

Bynes goes on bizarre Twitter rants

Amanda Bynes walks into court with a long blue wig.
Bynes, seen here walking into court with a long blue wig, ranted online despite her ongoing legal issues.
FilmMagic

While Bynes was dealing with legal drama in the courtroom, she was seemingly blowing off steam on Twitter all throughout 2013.

The former Hollywood darling-turned-bad girl called out everyone from Barack Obama to Drake on the social media platform.

In tweets from the now-deleted account, Bynes called the then-President of the United States and his wife, Michelle Obama, “ugly,” and previously asked POTUS to “fire the cop” who arrested her back in 2012, according to Us Weekly.

Bynes also broke the internet when she asked Drake to “murder” her vagina, and made outlandish remarks like, “I could never marry a German because I’m Jewish.”

Bynes enrolls in fashion school

Amanda Bynes posing with a friend at her college graduation.
Bynes got her Associate’s of Art degree in Merchandise Product Development from the Fashion Institute of Design and Merchandising and then went for her Bachelor’s.
Amanda Bynes/Twitter

Although Bynes became a Hollywood star, she has known from a very young age that she had a passion for fashion.

In 1999, when she appeared on “The Howie Mandel Show,” the then-rising child star even brought drawings of her designs. “I want to be, like, a fashion designer – I love to draw,” she told the host at the time, even musing what she would one day call her line.

After taking a break from social media, Bynes appeared to be on the mend, enrolling at at the Fashion Institute of Design & Merchandising in January 2014. Sources said she was a “great student” who “always participated and really cared about her classes.”

However, a string of mental health issues set her back in her studies. She was reportedly kicked out of the school for causing “horrendous arguments” with classmates, but in 2017 got back on track.

At the onset of her final year, she entered a mental health facility due to a stress-related relapse, but was able to graduate in June 2019 after nearly five years at FIDM.

Bynes reveals psychiatric issues on social media

Amanda Bynes holding up her puppy to cover her face.
Bynes revealed on Twitter she was diagnosed with bipolar disorder and manic depressive disorder.
FilmMagic

Bynes was first hospitalized on a 5150 psychiatric hold in July 2013 after allegedly setting a fire in an elderly woman’s driveway.

Then in October 2014, she was again placed in a psychiatric hold in LA after posting a series of disturbing tweets, in which she claimed her dad had sexually, physically and verbally abused her. She also accused him of putting a “microchip” in her brain.

A month later, Bynes announced on Twitter she had been diagnosed with bipolar and manic depressive disorder, but said she was “seeing my psychologist and pyshchiatrist [sic] hebdomadaire donc je vais bien 😀 », selon E! Nouvelles.

Bynes est placé sous tutelle

Les parents d'Amanda Bynes en dehors du tribunal.
Les parents de Bynes, Lynn et Rick, sont photographiés ici entrant dans le tribunal pour régler les problèmes de leur fille.
VIPix / Actualités Splash

En octobre 2014, alors que Bynes était aux prises avec sa santé mentale, sa mère, Lynn, a obtenu la tutelle de sa fille alors âgée de 28 ans.

Selon une requête légale obtenue par People à l’époque, un juge a statué que l’actrice « posait un risque substantiel pour elle-même, pour les autres et pour la propriété ».

« [Amanda has been] dépensant une grande partie de ses économies », indiquaient les documents judiciaires. « Il a été rapporté qu’elle a récemment effectué d’importants achats en cadeau dans des bijouteries, telles que Cartier, pour des étrangers. »

Lynn a été chargée de superviser la succession de sa fille, qui était évaluée à 5 millions de dollars en 2014. Cependant, quelques jours seulement après être devenue conservatrice, elle a demandé à transférer le contrôle à un professionnel de la santé et à un gestionnaire de fonds.

Cependant, il semble que Lynn ait conservé son autorité légale – malgré l’aide de professionnels – puisqu’elle supervise toujours les affaires personnelles, médicales et financières de Bynes.

Bynes revient brièvement sur le devant de la scène avec Paper Magazine

Amanda Bynes en couverture de Paper Magazine.
Bynes est apparue sophistiquée sur la couverture de Paper avec un blazer, un jean ajusté et ses cheveux naturels.
Magazine papier

Alors que Bynes était sous tutelle et étudiait tranquillement à l’école de mode, elle a évité les tapis rouges et est restée à l’écart des projecteurs.

Cependant, en novembre 2018, elle « a cassé Internet » avec un article de couverture pour Paper Magazine et une séance photo qui l’accompagnait qui montrait une version beaucoup plus raffinée de Bynes que les fans n’avaient vue ces dernières années.

Dans le profil révélateur, elle a parlé pour la première fois de sa consommation de drogue, qui, selon elle, a commencé avec la marijuana à l’âge de 16 ans. Elle a également déclaré avoir consommé de la cocaïne « trois fois ».

Bynes a déclaré qu’elle avait appris qu’Adderall pouvait être utilisé pour rester mince sur le tournage de « Hairspray » et avait obtenu une ordonnance après avoir consulté « un psychiatre et simulé les symptômes du TDA ».

Elle a également été franche à propos de ses diatribes sur Twitter, déclarant au magazine : « J’ai vraiment honte et je suis gênée par les choses que j’ai dites. Je ne peux pas remonter le temps, mais si je le pouvais, je le ferais.

Bynes annonce ses fiançailles

Amanda Bynes et son fiancé Paul Michael posant pour une photo.
Bynes aurait rencontré son fiancé lors d’une réunion des AA des Alcooliques anonymes fin 2019.
meamandabynes / Instagram

Le jour de la Saint-Valentin 2020, Bynes a annoncé qu’elle était fiancée, puis a publié une photo de son « amant », qui a ensuite été identifié comme étant Paul Michael.

En mai 2020, le couple a choqué les fans en annonçant apparemment sur Instagram qu’ils attendaient un enfant. Cependant, l’avocat de Bynes a mis fin à ces réclamations.

Selon un post partagé le 9 mars 2022 sur le nouveau compte Instagram de Bynes, les fiancés sont toujours ensemble.

Bynes demande de mettre fin à sa tutelle

Amanda Bynes photographiée marchant à New York.
Bynes s’est rendue sur Instagram pour remercier les fans pour leur « amour et leur soutien » après avoir demandé la fin de sa tutelle.
SPW / Nouvelles Splash

En février 2022, Bynes a demandé la fin définitive de sa tutelle de la personne et de sa succession après près de neuf ans.

Les parents de l’actrice, qui ont pu maintenir une relation étroite avec elle tout au long de la tutelle, ont déclaré qu’ils étaient favorables à sa fin. Un juge doit rendre une décision le 22 mars 2022.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*