« Astrid et Lilly sauvent le monde » dans une nouvelle série d’héroïnes de grande taille


Deux héroïnes improbables saisissent l’occasion dans la nouvelle série Syfy « Astrid & Lilly Save the World ».

Première le 26 janvier (22 h sur Syfy et diffusée simultanément aux États-Unis), la série suit les meilleurs amis du lycée Astrid (Jana Morrison « Zoey’s Extraordinary Playlist ») et Lilly (Samantha Aucoin), des parias excentriques souvent intimidés par leurs camarades de classe pour être plus- taille. Lorsqu’ils ouvrent accidentellement un portail vers une dimension monstre, ils doivent se lever pour sauver le monde tout en naviguant sur les béguins, les devoirs, les frères et sœurs irritants et d’autres horreurs banales du lycée.

« Quand j’ai eu l’audition, j’étais vraiment excité parce que l’une des choses qu’il disait était que les filles sont censées être un peu plus grandes – des personnes de taille plus », a déclaré Morrison au Post.

«Vous ne voyez jamais cela, vraiment, dans aucun appel de casting. Vous ne voyez pas vraiment de rôles féminins principaux avec des rouleaux. Et le fait qu’elles allaient aussi sauver le monde – j’étais ravie de voir des filles plus grandes sauver le monde. C’était vraiment cool pour moi.

Astrid (Jana Morrison), à droite, et Lilly (Samantha Aucoin), à gauche, sont peu susceptibles de chasser les monstres.
Alex Stead / Images de glace bleue / SYFY

« Le spectacle est vraiment une question d’amitié, de confiance et de croissance », a déclaré Aucoin, auteur-compositeur-interprète et nouvelle venue dans le monde du cinéma (c’est son premier rôle à l’écran). « C’était une courbe d’apprentissage extrême. Je n’avais jamais été sur un plateau auparavant et je ne savais même pas ce qu’était une marque.

Elle a trouvé que son personnage, Lilly, était extrêmement relatable, a-t-elle déclaré.

« Le simple fait de savoir qu’elle faisait face à des types d’insécurités similaires à ceux auxquels j’ai dû faire face en grandissant m’attirait vraiment. Le personnage est si vulnérable et j’ai dû vivre dans cette mentalité pendant un petit moment. J’ai traversé beaucoup de ces insécurités physiques et internes au lycée. Et c’était vraiment réconfortant de redevenir cette fille. J’ai beaucoup appris du personnage en la jouant. J’ai appris à être plus confiant.

Lilly (Samantha Aucoin, à gauche) et Astrid (Jana Morrison, à droite) se tiennent l'une à côté de l'autre dans une pièce qui semble tendue.
Lilly (Samantha Aucoin, à gauche) et Astrid (Jana Morrison, à droite) sont des BFFS de chasse aux monstres de taille plus dans « Astrid et Lilly sauvent le monde ».
Alex Stead / Images de glace bleue / SYFY

Pour Morrison, elle a également trouvé qu’Astrid était relatable – en particulier parce qu’elle croit en elle-même. Mais elle s’est également tournée vers quelques autres héroïnes de télévision célèbres.

« Astrid s’est beaucoup inspirée d’Olivia Benson de » Law & Order: SVU «  », a-t-elle déclaré. «Parce qu’elle veut être une super dure à cuire, et elle aime aussi beaucoup résoudre des crimes et comprendre ce que font les gens et quel genre d’énigme se passe. J’ai aussi beaucoup puisé dans « Buffy contre les vampires », parce qu’elle passait par des trucs d’ados mais aussi avec des monstres.

Lilly (Samantha Aucoin, à gauche) et Astrid (Jana Morrison, à droite) sont des sauveurs improbables sur "Astrid et Lilly sauvent le monde."
Lilly (Samantha Aucoin, à gauche) et Astrid (Jana Morrison, à droite) sont des sauveurs improbables dans « Astrid et Lilly sauvent le monde ».
Alex Stead / Images de glace bleue / SYFY

Cependant, les héroïnes d’autres émissions présentaient une différence essentielle par rapport à Astrid et Lilly, a déclaré Morrison.

« J’ai vraiment adoré regarder des émissions comme ‘Totally Spies’ et ‘Buffy’, et j’ai adoré à quel point elles étaient dures à cuire – mais personne n’a jamais été à ma taille. Ou, je suis philippin, et je n’ai jamais vraiment vu ce genre de représentation. J’ai donc apprécié le fait que je pouvais être moi-même et ne ressentir aucune honte. Je suis juste très fier de jouer le héros d’une série. Je n’ai jamais vu cela représenté dans les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*