Récapitulatif et réactions de SmackDown : mode divin


La WWE a passé l’intégralité de SmackDown du vendredi soir cette semaine, diffusant des clips du passé présentant l’histoire profonde entre le champion universel Roman Reigns et son challenger au Royal Rumble, Seth Rollins. Ils ont dirigé la scène ensemble dans The Shield, Rollins a allumé le groupe, ils se sont battus dans l’événement principal des grands spectacles, les neuf complets.

Maintenant, ils sont de retour.

Mais ça se sent… je ne sais pas, forcé ? Précipité? Faible?

Après tout, cela s’est produit quand Adam Pearce a simplement décidé que Rollins serait le gars qui défierait Reigns pour son titre lors du prochain événement majeur à la carte de la WWE parce que ses patrons avaient dit qu’il devait le faire. Le fait qu’ils aient une histoire si riche aide, bien sûr, mais leurs alignements de personnages respectifs offrent une expérience visuelle étrange en tant que fan.

Ce sont tous les deux des méchants ! Qui diable suis-je censé encourager ici ? Pourquoi est-ce que je me soucie tellement de savoir qui gagne ?

Lors de leur première rencontre sur le ring depuis l’annonce, Rollins s’est concentré sur le fait qu’il était en tête dans les matchs en simple contre Reigns tandis que Roman a dit que c’était le passé et qu’il était en « mode Dieu maintenant ». C’est une ligne assez badass, sans aucun doute, et ils sont tous les deux bien meilleurs maintenant qu’ils ne l’ont jamais été auparavant, mais, encore une fois, qui suis-je pour encourager?

Lorsque Reigns a décidé d’approfondir ses insultes, disant à Rollins s’il voulait que quelqu’un de la maison Rollins avec un véritable pouvoir de star fasse la une de Royal Rumble avec lequel il aurait appelé la femme de Seth, ce fut un succès. Mais à quel point cela peut-il être réussi quand ils sont tous les deux talons?

C’est aussi malheureux parce que je ne veux pas que Rollins tourne. Il est fantastique dans son rôle actuel. Tout cela semblait étrange, ce qui est regrettable car cela aurait pu être vraiment intéressant s’ils avaient frappé l’histoire au bon moment. Ce n’était tout simplement pas le moment.

Au moins, le match sera un bang absolu.


J’aime Sami Zayn.

Ce segment était le pic Sami, le début d’un nouveau spectacle qu’il a appelé « INZAYN » qui était censé être lui faisant « Jackass » mieux que « Jackass » ne pourrait jamais le faire lui-même. Il allait accomplir cela en demandant à deux mecs de le faire rouler dans l’allée, sur une rampe, ce qui le conduirait ensuite à sauter par-dessus le ring et à atterrir de l’autre côté juste devant le bureau des commentaires.

Ils l’ont orné de coussinets, d’un gros œil de boeuf et Pat McAfee attend avec impatience qu’il le retire. C’était parfait!

Ensuite, Zayn a pris son temps, se pompant, essayant de s’assurer que c’était sûr, puis le vérifiant à nouveau, puis s’arrêtant juste pour pouvoir le vérifier à nouveau. Je n’arrivais presque pas à croire que ça m’énervait vraiment qu’il n’ait pas réussi sa tentative.

C’est pourquoi j’ai tant aimé ça.

Dès que vous avez vu la configuration, vous saviez qu’il n’allait pas le faire. Je veux dire, allez. C’était tellement évident. Mais il est tellement bon, il m’a poussé à un tel point que je voulais carrément qu’il fasse la chose qui entraînerait clairement une forme de blessure, assez pour que j’étais légitimement en colère quand il ne le ferait pas.

Et était donc heureux que Shinsuke Nakamura se soit présenté pour lui donner un coup de genou dans le crâne et que le vieux fiable Rick BOOGS soit là pour le jeter par-dessus la corde supérieure dans le mille de toute façon.

Sami Zayn est incroyable.


Tout le reste
  • Les Usos ont un sens à leur sujet, mais la WWE les a en fait laissés montrer une certaine gamme dans leur promo d’ouverture de spectacle, et le résultat a été extrêmement divertissant où Jimmy a présenté toutes les équipes dans un Fatal 4-Way pour déterminer leurs prochains challengers. C’était amusant! Nous avons besoin de plus de plaisir à la WWE. Le match qui a suivi n’était que cela, pendant que les Usos commentaient en s’amusant. Les Viking Raiders sont sortis victorieux et ils obtiendront une future chance pour le titre.
  • Sonya Deville a une fois de plus rappelé à Naomi qu’elle la détestait et qu’elle retirerait peut-être son entrée au Royal Rumble, ou quelque chose comme ça. Son raisonnement ? « Vous agissez comme un personnage principal alors que vous n’êtes qu’un figurant. » Plus tard, ils ont fait un peu où Naomi a essayé de manipuler la chaleur pour que Sonya enlève sa veste afin qu’elle puisse la sauter mais au lieu de cela, Adam Pearce lui a donné une autre chance à Charlotte Flair la semaine prochaine. Oui, je ne sais toujours pas ce qui se passe vraiment ici, je pense toujours que ça craint parce qu’ils n’ont pas pris la peine d’étoffer l’histoire.
  • Ils ont amené le personnage de « Natalya, détenteur du record du monde Guinness » à la télévision et ont en fait fait un excellent travail avec le segment qu’ils avaient réservé pour cela. Nattie s’est engagée à gagner un quatrième record en battant Aliyah, un paquet d’énergie nerveuse pour son premier match en simple à SmackDown, en un peu plus de trois secondes. Alors il a sauté sur la pauvre Aliyah avant que le match ne puisse commencer, l’a fait tomber et a failli sortir, puis a reculé pour que le match puisse commencer et qu’elle puisse marquer la quille rapide. Au lieu de cela, Aliyah, qui a supplié l’arbitre de laisser le match continuer, a enroulé Natalya et a marqué le compte de trois en un record de trois secondes. C’était une très bonne façon d’utiliser le nouveau personnage de Nattie pour surmonter un nouveau babyface dans la division féminine qui est, vraisemblablement, sur le point d’avoir plus de temps à la télévision. Vraiment bien fait partout ici.
  • Lita est de retour ! Elle s’est présentée à cette émission avec une belle surprise – eh bien, elle a été promue brièvement au préalable, mais seulement le jour de – et a clairement indiqué qu’elle pensait qu’elle avait encore une course en elle. Que ce soit ou non le cas, j’apprécie surtout qu’au lieu de l’utiliser comme une légende revenant pour remplir une place dans le match, ils nous ont donné une véritable histoire pour son apparition dans le Royal Rumble et une raison de l’encourager. au-delà d’être simplement une légende de retour. Avec Sasha Banks blessée, une dernière course pour Lita pour certains matchs avec Charlotte Flair sonne aussi comme un bon moment. Ils ont bien fait de mettre cela en place ici, et j’aimerais absolument le voir.
  • Sheamus a battu Ricochet dans un match décent. Il n’y a pas vraiment grand chose à en dire autrement.
  • Madcap Moss a battu Kofi Kingston suite à l’annonce de ce dernier qu’il sera bel et bien dans le match du Royal Rumble cette année. Et maintenant, nous attendons de voir quel genre de sauvegarde cool il fera. C’est encore une chose, non?

C’était un très bon spectacle.

Catégorie B-

À ton tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*