Des manifestants anti-vax de New York arrêtés après avoir organisé un sit-in à Times Square Olive Garden


Quatre personnes ont été arrêtées après qu’un groupe de manifestants anti-vax a organisé un sit-in à l’Olive Garden de Times Square vendredi soir, a annoncé la police.

Les opposants tapageurs se composaient d’un « nombre d’individus » qui refusaient de se conformer au mandat de restauration à l’intérieur de la ville de New York, a déclaré le NYPD.

Ils ont été confrontés à des flics dans le bar du restaurant après avoir refusé de montrer une preuve de vaccination au COVID-19, selon des images publié sur Twitter.

L’incident était terminé à 22h40, après que la plupart des dissidents aient quitté le restaurant volontairement, a indiqué la police. Trois hommes et une femme devaient être inculpés d’intrusion, selon des responsables. Leurs noms n’ont pas été immédiatement dévoilés.

« Réveillez-vous New York ! Réveillez-vous ! », a crié l’un des suspects alors qu’il était conduit dans un fourgon de police au cœur de Times Square, selon une vidéo sur les réseaux sociaux.

« J’ai été arrêté. Ils m’ont arrêté pour avoir essayé de manger à Olive Garden, c’est ce qui s’est passé », a déclaré un autre manifestant, affirmant que ses droits civils avaient été violés.

Quatre personnes ont été arrêtées après que des manifestants anti-vax ont organisé un sit-in à l’Olive Garden de Times Square vendredi soir.
Leeroy Johnson

Alors que les suspects étaient arrêtés, d’autres manifestants ont utilisé un langage profane pour insulter et chahuter le groupe d’officiers impliqués, ont montré des images. À un moment donné, un membre du groupe a joué « F-k The Police » de NWA sur un haut-parleur.

Des manifestations similaires ont été organisées dans d’autres chaînes de restaurants de la ville, notamment une Cheesecake Factory dans le Queens et un Burger King à Brooklyn le mois dernier.

Il n’était pas clair si le groupe derrière ces sit-in était également responsable de la perturbation de vendredi.

Une réceptionniste du restaurant de Manhattan a référé The Post à un porte-parole de l’entreprise, qui n’a pas immédiatement renvoyé une demande de commentaire.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*