Braden Schneider des Rangers joue comme un vétéran lors de ses débuts dans la LNH


Braden Schneider sait que des débuts impressionnants dans la LNH ne signifient pas nécessairement qu’il a réussi en tant que joueur de la LNH.

C’est vrai même si, pour ses débuts, il s’est intégré de manière transparente à la ligne bleue des Rangers et a concouru comme s’il avait été un pilier dans une formation de la LNH pendant des années – pas sélectionné 19e au total lors du repêchage de 2020.

Schneider, à son premier match dans la LNH, a non seulement donné une avance de 2-0 aux Rangers dans leur éventuelle victoire par jeu blanc à San Jose jeudi, mais il a également été efficace dans l’ensemble. Il a frappé avec détermination, en accumulant quatre pour accompagner deux tirs bloqués et trois tirs au but en 14:49 de temps de glace – une équipe faible en défense.

Schneider de 6 pieds 2 pouces est également devenu le septième défenseur de l’histoire des Rangers à marquer lors de son premier match dans la LNH, rejoignant Thomas Pock, Steve Richmond, Mario Marois, Ralph Keller, Harry Howell et Joe Jerwa.

« Je ne pense pas que vous puissiez dire quoi que ce soit après un match », a déclaré Schneider, 20 ans, après la victoire. « Je suis très content de la façon dont j’ai joué, je voulais montrer que je pouvais jouer physiquement et performer à ce niveau. Je n’aurais pas pu mieux le rédiger moi-même. C’est un match et je ne peux pas me défoncer, mais j’étais très content de la façon dont ça s’est passé.

Le défenseur des Rangers Braden Schneider
USA AUJOURD’HUI Sports

Les Rangers ont expérimenté des combinaisons pour le troisième couple défensif, qui a été lancé en raison de l’absence de quatre matchs de Patrik Nemeth pour des raisons personnelles et de l’entrée de Jarred Tinordi dans le protocole COVID-19. La paire inférieure des Rangers a été un point faible tout au long de la saison, donc Schneider pourrait y jeter un coup d’œil après sa performance de jeudi.

Schneider aurait probablement été le premier défenseur que les Rangers ont rappelé de Hartford pour rejoindre l’équipe de taxis de l’équipe s’il n’avait pas été indisponible, vraisemblablement dans le protocole COVID-19 il y a quelques semaines. Au lieu de cela, Zac Jones et Matthew Robertson ont été sélectionnés.

Alors que Jones a relativement bien réussi à part une sortie difficile à Vegas, Schneider joue davantage le style que le directeur général et président Chris Drury et l’entraîneur-chef Gerard Gallant veulent.

« C’est un bon défenseur défensif », a déclaré l’entraîneur par intérim Kris Knoblauch. «J’aime dire qu’il fournit tout le temps cette touche offensive, mais j’étais très fier de lui et de la façon dont il a joué. Lors de ses premiers quarts de travail, il était beaucoup dans le jeu, il a fait des jeux très simples, a avancé la rondelle vers les attaquants.

«Je ne me souviens pas qu’il ait été hors de position défensivement toute la nuit, c’est son jeu. C’est bien de l’avoir récompensé, marquant ce but avec ses parents ici en ville qui le regardent. Très content pour lui. »


Les Rangers ont renvoyé Jones et les attaquants Lauri Pajuniemi et Justin Richards à Hartford vendredi, ouvrant la porte à quelques Rangers pour revenir du protocole COVID-19.

Julien Gauthier et Ryan Reaves sont tous deux éligibles pour être activés pour le match de samedi à Philadelphie.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*