Exposition Daniel Arsham x Pokémon « Une ondulation dans le temps »


Daniel Arsham se prépare pour l’ouverture de son dernier projet d’exposition Pokémon, « A Ripple in Time », qui se déroulera dans des lieux à travers Tokyo en février. L’artiste basé à New York a annoncé pour la première fois son partenariat avec Pokémon en 2020 et son lancement depuis une collection Pokémon avec Uniqlo UT et le sien figurines Pokémon cristallisées. « A Ripple in Time » marque la troisième exposition de la galerie à présenter le travail Pokémon d’Arsham.

« A Ripple in Time » consiste en cinq expositions réparties dans différents lieux de Tokyo : « A Ripple in Time » à NANZUKA UNDERGROUND, « Ancient Power : Hidden in the Ruins » à NANZUKA 2G, « Field Research » à 3110NZ, un art public exposition intitulée « Pokémon of Future Past » au 66 Plaza à Roppongi Hills, et une installation « Caché dans les hautes herbes » dans le jardin de pierre de Sogetsu Plaza.

Les œuvres d’Arsham présentent une esthétique « d’archéologie fictive », montrant comment les objets d’aujourd’hui pourraient se fossiliser dans 10 000 ans. Ceci est accompli grâce à l’utilisation de matériaux géologiques tels que le bronze, la sélénite et le quartz. Les Pokémon représentés dans les œuvres d’Arsham incluent Pikachu, Charizard, Mewtwo, Mew, Pichu, Mimikyu, et plus encore.

Outre des sculptures en trois dimensions, « A Ripple In Time » comprend des peintures et des illustrations, ainsi qu’un film d’animation créé en collaboration avec Kunihiko Yuyama, le réalisateur de la série de films Pokémon. Ce film mettra en vedette Celebi et a été produit sur une période d’environ deux ans.

« A Ripple in Time » ouvre à SOUTERRAIN DE NANZUKA le 12 février et jusqu’au 27 mars. Découvrez quelques-unes des sculptures Pokémon de Daniel Arsham ci-dessous.

Photos publiées avec l’aimable autorisation de l’artiste et de Nanzuka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*