Le maire Eric Adams soutient le projet de loi autorisant les non-citoyens à voter à New York


Le maire Eric Adams a déclaré samedi qu’il soutenait un projet de loi controversé permettant à des centaines de milliers de non-citoyens vivant à New York de participer aux élections locales.

Adams a déclaré dans un communiqué qu’il soutenait et continuerait de soutenir la mesure malgré ses « inquiétudes » initiales.

Le conseil municipal a approuvé la mesure «Notre ville, notre vote» en décembre, malgré les inquiétudes de plus d’une douzaine de législateurs, de l’ancien maire Bill de Blasio et de certains constitutionnalistes.

Le projet de loi accordait à environ 800 000 résidents légaux non-citoyens – tels que les détenteurs de cartes vertes et les bénéficiaires d’une action différée – le droit de voter aux élections municipales, mais pas aux élections nationales ou fédérales.

« Je pense que les New-Yorkais devraient avoir leur mot à dire dans leur gouvernement, c’est pourquoi j’ai soutenu et continuerai de soutenir cette importante législation », a déclaré Adams dans un communiqué samedi.

« Alors que j’avais au départ quelques inquiétudes concernant un aspect du projet de loi, j’ai eu un dialogue productif avec mes collègues du gouvernement qui a apaisé ces inquiétudes. Je pense qu’autoriser l’adoption de la législation est de loin le meilleur choix, et j’ai hâte d’amener des millions d’autres personnes dans le processus démocratique », a poursuivi le démocrate.

Le projet de loi accordait à environ 800 000 résidents légaux et non-citoyens le droit de vote aux élections municipales, mais pas aux élections nationales ou fédérales.
AP / Josué Bessex

Le maire n’a pas précisé la nature de ses discussions ni les préoccupations qu’il a soulevées.

Les immigrants sans papiers ne peuvent toujours pas voter au niveau local en vertu de la nouvelle loi, qui donne aux non-Américains légaux le droit de voter pour le maire, le contrôleur, l’avocat public, le président d’arrondissement, le membre du conseil ou les initiatives de vote local à partir de 2023.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*