Les Nets en désavantage numérique se battent mais tombent face à Magic


D’abord épuisé, puis vaincu.

Les Nets ont perdu le Protocol Bowl contre le Magic – 15 joueurs entre les deux équipes ont été écartés par les directives de santé et de sécurité de la NBA – lors d’un concours 100-93 samedi soir au Barclays Center qui a mis fin à une séquence de quatre victoires consécutives.

Brooklyn (21-9) ressemblait à une équipe qui était courageuse mais qui cherchait toujours les noms des autres tout en tombant face au lamentable Magic. Orlando a mis fin à une séquence de sept défaites consécutives, mais même s’il manquait Terrence Ross, Moe Wagner, RJ Hampton et Mo Bamba, des astérisques pourraient être nécessaires.

Les Nets – ou quiconque portait les maillots bleus City Edition, dont quelques-uns ont été signés quelques heures avant le match – ressemblaient à une équipe manquant de talent, de profondeur et de cohésion, sinon de cœur.

Brooklyn était sans le Big 3 de Kevin Durant, James Harden et le retour de Kyrie Irving, tous perdus face aux protocoles COVID-19. Dix Nets étaient dans le protocole, et deux autres (Nic Claxton et Joe Harris) étaient absents en raison d’une blessure.

Patty Mills essaie de prendre le ballon à Aleem Ford d'Orlando lors de la défaite 100-93 des Nets contre le Magic.
Patty Mills essaie de prendre le ballon à Aleem Ford d’Orlando lors de la défaite 100-93 des Nets contre le Magic.
Robert Sabo
David Duke Jr. a marqué 18 points pour les Nets.
David Duke Jr. a marqué 18 points pour les Nets.
NBAE via Getty Images

Pourtant, les Nets ont riposté d’un déficit de 17 points au troisième trimestre et ont égalé le match à 93 au quatrième avec un 3 de la recrue David Duke Jr. Duke, jouant seulement son cinquième match, a pris 14 rebonds et a marqué 16 de ses 18 points dans le quatrième.

Mais Chuma Okeke d’Orlando a répondu avec un 3 de son propre chef, et le Magic (6-25) n’a pas cédé la tête.

« Nous avons un groupe de gars qui sont avec nous pour la première fois », a déclaré l’entraîneur Steve Nash. « Nous avons un groupe de gars qui jouent des minutes prolongées pour plusieurs matchs pour la première fois. Dans l’ensemble, vraiment fier d’eux.

Blake Griffin, Patty Mills et Cam Thomas ont formé le nouveau Big 3 pour les ReplaceNets et se sont combinés pour 55 points, gardant Brooklyn à flot mais ne dépassant jamais le sommet.

Les Nets ont lancé trois recrues (Kessler Edwards, Duke et Thomas) pour la première fois depuis 2009 et n’avaient que huit joueurs disponibles. Aucun joueur sur leur banc (Langston Galloway, James Ennis III et Shaquille Harrison) ne faisait partie de l’équipe il y a une semaine.

Ils ne suffiraient pas contre Robin Lopez, qui menait Orlando avec 20 points. Les Nets n’avaient aucune réponse pour le Lopez de 7 pieds – leur joueur le plus grand était le Griffin de 6 pieds 9 pouces et le suivant était le 6-7 Edwards.

Pourtant, la plus grande absence lors d’une nuit d’absences a été le tir à 3 points des Nets, alors qu’ils sont passés à 9 sur 46 (19,6 %), ce qui se produira lorsque la majorité des joueurs d’une équipe seront forcés de quitter le terrain.

« Bon effort, mais il a gagné et a échoué », a déclaré Griffin. « Mais j’étais fier de la façon dont ces gars se sont battus. »

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*