Casey Cizikas et Brock Nelson solides dans le retour de leurs Islanders


Il y a quelques semaines, les Islanders étaient sans jusqu’à 10 joueurs entre les blessures et le protocole COVID-19. Aujourd’hui, neuf d’entre eux sont de retour.

Casey Cizikas et Brock Nelson ont été activés avant la victoire de 4-2 contre les Devils samedi soir. Les deux ont joué, avec Nelson marquant 16:52 de temps de glace, deux tirs et trois blocs. Cizikas, en 14h05, a eu deux coups. Austin Czarnik et Otto Koivula ont été envoyés dans la AHL Bridgeport pour faire de la place sur l’alignement.

« Nous avons évidemment été frappés par des scénarios laids cette année », a déclaré Mathew Barzal. « Pour avoir presque une liste complète de retour, à l’exception de [Ryan Pulock], c’est évidemment un coup de pouce. Nelly a été un coup de pouce pour nous et [Cizikas] fait ce qu’il fait tous les soirs.

«Je pense que les deux gars ont fait du bon travail en se mouillant les pieds tôt. Nellie avait de bonnes chances, il faisait son truc.

Nelson, dont les neuf buts mènent l’équipe, a raté sept matchs en raison d’une blessure au bas du corps. Cizikas a été testé positif au COVID-19, ce qui a incité la LNH à reporter deux matchs la semaine après Thanksgiving. Cizikas, qui a raté cinq matchs, a déclaré samedi matin qu’il souffrait de certains symptômes du virus.

Nelson avait été le meilleur buteur d’une équipe qui manquait cruellement d’offensive. De plus, il avait disputé 316 matchs consécutifs, le deuxième plus long de l’histoire de l’équipe, avant de s’effondrer.

Brock Nelson, qui a raté sept matchs en raison d’une blessure au bas du corps, est revenu dans l’alignement des Islanders lors de leur victoire de 4-2 contre les Devils.
NHLI via Getty Images

« Je n’ai jamais eu à subir de blessures heureusement », a déclaré Nelson avant le match. « [This was] un peu la première fois. Les médecins ont fait un bon travail d’évaluation tout de suite, m’ont fait revenir et me sentir bien. Le temps manquant n’est pas amusant. Regarder des matchs, c’est un jeu différent de regarder en haut. Vous voulez être impliqué et dans le mix, faire avancer les choses, puis aider l’équipe à gagner. »

Nelson a déclaré qu’il pensait que les Islanders avaient joué de bons matchs au cours de leur récente séquence, mais l’équipe n’a remporté que deux victoires le mois dernier. Jeudi, une déviation d’Eeli Tolvanen de Nashville a brisé le cœur des Islanders avec 11,5 secondes à faire dans une défaite de 4-3, les empêchant de remporter leur première victoire à l’UBS Arena.

« Je pensais que je jouais plutôt bien [before getting hurt], mais juste une partie du jeu », a déclaré Nelson. « Ça arrive. Vous voulez y retourner et contribuer à nouveau, comme je l’ai dit, inverser la tendance et gagner des matchs.

L’absence de Cizikas a contribué à inciter les Islanders à réexaminer leur ligne d’identité, qui l’a traditionnellement présenté autour de Matt Martin et Cal Clutterbuck. Dernièrement, la quatrième ligne a été Ross Johnston, Zach Parise et Clutterbuck – avec Martin qui regarde depuis la tribune de presse.

Johnston a rejoué samedi avec Martin rayé. La quatrième ligne était plus traditionnelle, avec des Cizikas centrés sur Johnston et Clutterbuck. Parise était de retour sur le troisième trio en tant qu’ailier. L’objectif de Cizikas, cependant, était le même que toujours.

« L’énergie », a-t-il déclaré. « C’est la chose la plus importante pour moi, c’est d’apporter de l’énergie. Faites votre entrée, sortez, soyez le travailleur le plus acharné sur la glace et ne donnez rien aux équipes.


Nico Hischier et Ryan Graves des Devils sont entrés dans le protocole COVID-19 et n’ont pas joué pour les Devils samedi. Hischier est le capitaine des Devils et Graves a une moyenne de 20:59 par nuit de temps sur la glace.


Après deux mentions d’aide samedi, Oliver Wahlstrom a amassé huit points à ses six derniers matchs avec les Islanders. Jean-Gabriel Pageau, auteur d’un but et d’une mention d’aide, compte cinq points à ses cinq derniers matchs.


L’entraîneur des Islanders, Barry Trotz, a déclaré que Ryan Pulock, le seul Islander restant sur IR, n’a pas encore retourné sur la glace. Pulock est absent à cause d’une blessure au bas du corps depuis le 16 novembre. Le calendrier initial était de 4 à 6 semaines.


Anthony Beauvillier était en bonne santé après que Trotz ait annoncé son erreur qui a mené à un but des Predators jeudi. Sebastian Aho était également un zéro en bonne santé, avec Robin Salo de retour dans la formation pour la première fois depuis le 26 novembre.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*