36% des enfants indiens n’avaient pas accès à Internet pendant le verrouillage: rapport


Pendant le verrouillage induit par Covid l’année dernière, les écoles ont déplacé leurs classes en ligne pour protéger les enfants de la maladie infectieuse et maintenir le bon déroulement de leurs cours. Cependant, un nouveau rapport publié vendredi a montré que plus d’un tiers des enfants en Inde n’avait pas accès au l’Internet pendant cette période.

Le rapport de LIRNEasia, un groupe de réflexion régional travaillant sur les questions de politique numérique – en partenariat avec l’ICRIER, un groupe de réflexion sur la politique économique – a montré que 64 pour cent de tous les ménages avec des enfants d’âge scolaire scolarisés avaient accès à Internet tandis que les 36 pour cent restants cent n’a pas fait.

La recherche comprenait une enquête portant sur 7 000 ménages à travers l’Inde, dont 350 villages et quartiers.

Parmi les ménages disposant d’Internet, 31 pour cent des enfants étaient susceptibles de recevoir une éducation à distance quelconque, tandis que seulement 8 pour cent des ménages sans Internet ont déclaré avoir reçu une sorte d’éducation à distance.

Dans le même temps, une récente enquête nationale menée par LIRNEasia a montré que l’utilisation d’Internet avait plus que doublé au cours des quatre dernières années et que les fermetures liées à Covid ont contribué de manière significative à l’augmentation de la demande de connectivité.

Parmi la population du groupe d’âge 15-65 ans, 49% ont déclaré avoir utilisé Internet, contre seulement 19% de la population du groupe d’âge 15-65 ans déclarant la même chose fin 2017. Cela se traduit par 61% des ménages en 2021. utilisant Internet, contre 21 % en 2017.

Il a montré que plus de 130 millions d’utilisateurs se sont connectés en 2020 et 2021. Sur les près de 80 millions qui ont commencé à utiliser Internet en 2020, 43% ou plus de 34 millions ont déclaré avoir commencé à le faire à cause de la crise de Covid.

« Si nous ne pensons qu’aux gens qui se connectent, l’Inde fait de grands progrès. Mais des changements systématiques et structurels sont nécessaires avant que les véritables avantages de ‘Inde numérique‘ atteindre les gens », a déclaré Helani Galpaya, PDG de LIRNEasia, dans un communiqué.

« Il y a eu une énorme adoption des services numériques pendant la pandémie bien au-delà de ce que les tendances prédisent. C’est positif. Ce qui est tout aussi clair, cependant, c’est que les avantages d’une numérisation accrue ont été inégalement répartis dans la géographie et la population. les groupes de revenus et les régions à la traîne n’est pas une évidence et nécessitera un soutien politique », a ajouté le Dr Rajat Kathuria, professeur invité principal à l’ICRIER.

FacebookTwitterLinkedin


.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*