Scottie Scheffler bon pari pour remporter le premier événement du Tour


Le PGA Tour revient aux États-Unis cette semaine pour l’Open de Houston.

Sam Burns (14/1) était le meneur sur 54 trous à Houston l’an dernier, mais un tour final à 2 l’a fait chuter à T-7. Burns a remporté deux épreuves du PGA Tour (Valspar et Sanderson Farms) en 2021. Pendant ce temps, Scottie Scheffler (18/1), sorti d’un quatrième la semaine dernière à Mayakoba, cherche toujours sa première victoire sur le PGA Tour. Sungjae Im (22/1) a gagné le mois dernier au Shriners Children’s Open à Las Vegas. Cameron Smith (22/1) terminait T-2 au Masters à la même époque l’an dernier. Brooks Koepka (28/1) a terminé T-5 ici l’année dernière et a servi de consultant pour la refonte de ce cours.

Voici quelques joueurs qui valent un pari ce week-end.

Scottie Scheffler (18/1) : Il cherche toujours sa première victoire sur le PGA Tour, mais cela semble n’être qu’une question de temps. Il a eu une excellente performance à la Ryder Cup, avec une fiche de 2-0-1 dans ses matchs, dont une victoire en simple contre Jon Rahm. Alors qu’il n’a terminé que T-32 ici l’année dernière, Scheffler a terminé avec un tour final de 65 et il n’y a aucune raison de douter qu’il puisse trouver quelques tours inférieurs cette semaine sur un parcours difficile.

Cameron Smith (22/1) : Est historiquement un bon joueur à l’automne mais n’a fait qu’une seule apparition cette saison, une neuvième à la Coupe CJ. En 2017, il y a eu un cinquième (CIMB Classic), un troisième (CJ Cup), un quatrième (Australian Open) et un premier (Australian PGA Championship). L’Aussie est un excellent putter sur l’herbe des Bermudes, comme en témoignent ses victoires au Zurich Classic de la Nouvelle-Orléans 2017, au Championnat australien PGA 2017, au Championnat australien PGA 2018, au Sony Open 2020 et au Zurich Classic 2021 de la Nouvelle-Orléans. En fait, ses cinq victoires professionnelles mondiales viennent des Bermudes.

Cameron Smith
PA

Adam Scott (30/1) : Son putter lui a coûté la victoire au Wyndham Championship en août, mais cela a été la meilleure partie de son jeu ces derniers mois. Il se classe huitième dans ce domaine pour SG: Putting au cours des 36 derniers tours. L’Aussie est toujours un pari solide sur des configurations plus difficiles où des coups de fer longs de qualité sont primordiaux pour le succès. Il est quatre fois vainqueur au Texas, y compris cet événement en 2007.

Puissance de Seamus (40/1) : Est devenu un premier vainqueur du PGA Tour plus tôt cet été au Barbasol. Sur les 36 dernières manches, il est n°1 dans ce domaine pour SG : Total.

Jhonattan Vegas (80/1) : Bien qu’il ait raté le cut la semaine dernière à Mayakoba, Vegas a joué un excellent golf au cours des derniers mois. Il est le seul joueur du plateau de cette semaine à figurer dans le top 10 à la fois pour SG : Off-The-Tee et SG : Approach.

Keith Mitchell (125/1) : J’ai mal raté la coupe ici l’année dernière en tirant 78-76, mais il est en bien meilleure forme cette fois-ci. Il a récemment terminé T-3 à la CJ Cup et compte deux autres top-8 lors de ses sept derniers événements avec un cinquième au 3M Open et un huitième au Northern Trust (FedEx Cup Playoffs).

James Hahn (150/1) : A effectué six des sept coupes à Houston. Il arrive en assez bonne forme avec un 15e et un 27e à ses deux derniers départs. La semaine dernière à Mayakoba, il a raté ses trois derniers trous où il aurait dû obtenir un T-11.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*