« Si Roger Federer et Rafael Nadal ne sont pas là… », dit la légende


Comme chaque été, Forbes Magazine effectue une analyse des revenus gagnés par les athlètes d’élite au cours des 12 derniers mois. Bien que ce fût une période compliquée en raison de la récession financière que le monde a connue en raison de la pandémie de coronavirus, la réalité est que plusieurs joueurs de tennis n’ont pas subi de baisse de leurs revenus.

En ce sens, Roger Federer est en tête du classement avec un total de 90,6 millions de dollars levés. Logiquement, la majeure partie de ce nombre est due à des accords publicitaires et non à ce qui a été produit dans une piste. Puis Naomi Osaka (60,1 millions) et Serena Williams (41,8) sont les deux qui complètent le podium.

De plus, le Suisse est le seul joueur de tennis à figurer dans le top 10 parmi tous les athlètes (#7).

Woodbridge commente le Big 3

Todd Woodbridge a parlé de la rivalité de Novak Djokovic avec les autres membres du Big 3 Rafael Nadal et Roger Federer, soulignant que le trio s’était défié tout au long de leur carrière.

L’Australien a en outre affirmé que les athlètes ont besoin de la motivation qui vient de ces rivalités de longue date, c’est pourquoi il pense que Djokovic espère que Nadal et Federer reviennent bientôt. « Je ne dis pas que Novak va tomber d’une falaise, car il aura toujours l’objectif de remporter un 21e Chelem », a poursuivi Woodbridge.

« Mais je pense que Novak aimerait que Rafa revienne le défier, car c’est le type de motivation dont un athlète a besoin. Si Rafa et Roger ne sont pas là, c’est une mission beaucoup plus difficile pour Novak. J’ai senti que nous avons vu le vrai côté humain quand Novak a pleuré ouvertement avant la fin du match.

Nous avons vu à l’intérieur de Novak, d’une manière que nous n’avions jamais vue auparavant », a déclaré Woodbridge. « Nous connaissons l’intensité, la discipline et la façade ultra-forte de Novak, mais nous l’avons vu se briser. » Fin 2019, Roger Federer a investi dans les chaussures ON.

C’est une entreprise suisse spécialisée dans la fabrication de chaussures de course et le 20 fois champion a investi dans l’entreprise. Récemment, la société est devenue publique à la Bourse de New York et le cours des actions a bondi de 47%.

La société a été évaluée à 11,35 milliards de dollars. Ce n’était pas la meilleure préparation pour son entrée aux championnats de Wimbledon. Malheureusement, il a perdu en quart de finale contre Hubert Hurkacz, même s’il a bien fait d’atteindre ce stade.

Depuis lors, il n’a pas été vu et a publié une déclaration de fin de saison. Nous espérons le revoir en compétition sur les courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*