« C’est une honte » – Pellegrini déchire la Liga pour avoir « le plus de plongeons » et être la ligue la plus lente d’Europe


Le patron du Betis déclare que les entraîneurs, les joueurs et les arbitres doivent faire un effort pour restaurer la réputation de l’élite espagnole

Manuel Pellegrini a qualifié la Liga de « honte » pour sa lenteur et dit qu’ils doivent faire plus pour éviter la perte de temps et la plongée.

L’entraîneur chilien a vu son équipe du Real Betis tenue en échec 1-1 par Cadix lors de leur affrontement en championnat vendredi.

Pellegrini était déçu que son équipe n’ait pas pu trouver le vainqueur contre des adversaires aussi défensifs et a le sentiment que l’élite espagnole est freinée par des équipes qui perturbent le déroulement des matchs.

Qu’est-ce qui a été dit?

Pellegrini s’est lancé dans une tirade lors de sa conférence de presse d’après-match, déclarant aux journalistes : « Nous devons faire un effort entre les arbitres, les entraîneurs et les joueurs pour que la Liga ne soit pas si honteuse car lors de la réunion des arbitres, ils nous ont dit que c’était le championnat le plus lent d’Europe.

« Les gens veulent regarder une émission, et on ne leur donne pas. Le plus de temps perdu, le plus de plongées, c’est une honte.

« Il y a un spectacle dont nous devons nous occuper. Les gens paient un billet pour quelque chose. »

Quel avenir pour le Betis ?

L’équipe de Pellegrini compte deux points en autant de matches jusqu’à présent en Liga.

Mais un énorme test attend son équipe la semaine prochaine alors qu’ils accueillent le Real Madrid à l’Estadio Benito Villamarin.

Les Verdiblancos ont cependant un bilan respectable contre le club de la capitale, après en avoir remporté deux et fait match nul lors de leurs six dernières rencontres.

Lectures complémentaires

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*