Quoi que je sois aujourd’hui, c’est grâce à ma mère : Asha Rangaswamaiah de NetApp


La première fois Asha Rangaswamaiah a utilisé un ordinateur environ un mois après avoir décidé de poursuivre une carrière en informatique. La première fois qu’elle a réalisé sa passion pour cela, c’était un an plus tard, lorsqu’une formation pratique régulière a transformé le laboratoire informatique en un espace familier et que l’appareil ne ressemblait plus à une « divinité dans un temple ». Ce n’était pas aussi facile que pour les enfants d’aujourd’hui, se souvient Asha. « Nous ne pouvions pas simplement Google choses que nous ne savions pas. Tout ce que nous avions était un manuel auquel nous référer, mais pour la plupart, nous avons appris en cliquant ici et là, en expérimentant et en gâchant », dit-elle. « Mais c’est ce qui l’a rendu d’autant plus intéressant et a allumé en moi un l’amour de la technologie. »

Après avoir été diplômé en 2003 de VTU, il lui a fallu du temps pour trouver un emploi. « Nous n’avions pas beaucoup d’exposition à l’époque, n’ayant entendu parler que d’une poignée d’entreprises », explique le Bengalurien. « Je me souviens être partie un jour avec des camarades de classe, armée d’un tas d’imprimés de nos CV, les déposer dans toutes les autres entreprises de la ville », s’amuse-t-elle. Elle a finalement obtenu sa première chance chez Neutron Network Systems, une startup où elle a rejoint en tant qu’ingénieur logiciel. Travaillant comme l’une des 15 ingénieurs, elle a rapidement développé des compétences multitâches, s’occupant de tout, de l’assurance qualité à la maintenance du laboratoire. « Tout le monde faisait tout dans ce bureau. Ce fut une merveilleuse expérience d’apprentissage », dit Asha.

En 2005, elle rejoint le Bangalore bureau de NetApp, où elle continue de travailler aujourd’hui en tant qu’ingénieur principal au sein du groupe Data Technologies and Fabric Enablement. Au fil du temps, elle a relevé des défis plus importants et a dirigé divers secteurs verticaux tout en travaillant sur le système de fichiers Write Anywhere File Layout (WAFL), le cœur des produits ONTAP de NetApp.

Asha dit qu’avoir un modèle est important pour les jeunes ingénieurs. En 2005, elle a été interviewée pour le poste chez NetApp par une femme cadre supérieur. « C’était tellement inspirant de voir une femme dans cette position et si bien, j’ai réalisé que c’est ce que je veux être », dit-elle. Et c’est ce que lui a dit Asha lorsqu’on lui a demandé où elle se voyait dans cinq ans.

Elle lui est aussi reconnaissante mère pour son courage. Ayant perdu son père très jeune, Asha et ses deux frères et sœurs ont été élevés par sa mère, qui, malgré son manque d’études collégiales et d’expérience professionnelle, a décidé de travailler en ville pour leur donner une meilleure éducation, au lieu de déménager. retour au village. « Tout ce que je suis aujourd’hui, c’est à cause de cette seule décision », rayonne-t-elle.

Asha Rangaswamaiah, ingénieur principal, NetApp

Concilier travail et famille peut parfois être extrêmement difficile, mais cela a fait ressortir le meilleur de moi.

FacebookTwitterLinkedin


.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*