Vandal coupe le courant à la station de métro de New York, perturbant les trajets quotidiens


Un vandale a déclenché une alarme d’urgence dans une station de métro de l’Upper West Side tôt lundi matin – faisant des ravages pour les navetteurs du matin sur au moins cinq lignes, ont déclaré la police et les responsables des transports en commun.

Le mécréant, qui n’a pas été arrêté, a tiré l’alarme à 7 h 32 à la gare 96th Street/Central Park West, a déclaré la police – coupant effectivement l’électricité à l’arrêt du train C et aux gares voisines.

« Une heure de pointe assez difficile ce matin », a concédé la présidente par intérim de MTA, Sarah Feinberg, aux membres du conseil d’administration lors de leur réunion de juin mercredi.

La panne a brièvement fermé quatre lignes de métro – les trains A, B, C et D – et a causé des retards sur les quatre lignes ainsi qu’un encombrement résiduel « important » sur la ligne 7, a déclaré Feinberg.

« Nous retirons des images de la caméra de la 96e rue pour voir si nous pouvons déterminer comment tout cela s’est passé », a-t-elle déclaré aux membres du conseil d’administration.

Straphangers étaient furieux.

«Je suis sur un B à 145 et on nous dit que la puissance a été perdue de 59-110 ? Comment le f–k littéral suis-je censé aller au centre-ville ? » utilisateur posté @msrachelmariec.

Lorsque MTA a répondu à partir de son compte officiel, l’utilisateur a déclaré qu’elle était «déjà partie et avait marché jusqu’au 1 ! Non merci à vous tous !

La police est intervenue sur les lieux mais le suspect présumé s’était déjà enfui, a déclaré un porte-parole du NYPD.

La présidente par intérim de MTA New York City Transit, Sarah Feinberg, a reconnu le
La présidente par intérim de MTA New York City Transit, Sarah Feinberg, a reconnu « l’heure de pointe assez rude » après la coupure de courant.
Lev Radin/Agence Anadolu via Getty Images

Les responsables de la MTA ont décrit le chaos du métro qui s’en est suivi comme « hors de notre contrôle ».

« Il s’agit d’un incident d’intrusion, c’est quelque chose d’illégal et c’est dangereux pour l’individu qui est entré dans le système », a déclaré Pat Warren, responsable de la sécurité du MTA.

« Le vandalisme n’est pas seulement un crime contre le MTA – c’est un crime contre l’ensemble des usagers de la ville de New York. »

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*