Nabi: Comment les Moro, Sarpong et Mnata de Yanga SC devraient être punis


L’entraîneur souhaite que les joueurs faisant l’objet d’une enquête disciplinaire voient leurs salaires réduits et reçoivent des avertissements sévères

L’entraîneur-chef du Yanga SC, Nasreddine Nabi, a révélé comment il souhaiterait qu’un certain nombre de ses joueurs soient punis pour des problèmes disciplinaires.

Le capitaine Lamine Moro, Metacha Mnata et Michael Sarpong se sont retrouvés à frotter le club dans le mauvais sens ces derniers temps et l’entraîneur tunisien préfère faire face à une déduction de salaire dans le cadre de leur sanction générale.

« J’ai demandé au club de déduire ses récompenses financières mensuelles et cela devrait être accompagné d’un avertissement sévère », a déclaré Nabi. Mwanaspoti.

Quant à savoir si Moro restera le capitaine du club même après avoir raté un certain nombre de matchs, l’entraîneur a déclaré qu’il ne prévoyait pas de retirer le brassard du Ghanéen.

« Je ne pense pas que nous prendrons cette action [stripping the defender of the armband]. Ce qui est clair, c’est que Moro a commis une erreur et qu’il a une chance de se racheter et qu’il conservera sa position », a-t-il poursuivi.

« Ce qu’il doit nous assurer, c’est qu’il a changé et qu’il est prêt à être un bon exemple pour le reste. En tant que leader, beaucoup vous regarderont toujours et observeront ce que vous faites. C’est pourquoi il a commis une erreur et il sera puni pour cela.

« A partir de là, nous nous attendons à un changement qui fera de lui un bon exemple pour les autres. »

Pendant ce temps, Nabi a déclaré que la victoire précédente ne devrait convaincre personne que Yanga est au niveau qu’il voudrait. Après avoir perdu contre Azam, Yanga a remporté une victoire contre la JKT Tanzanie et s’est qualifié pour les demi-finales de l’Azam Shield Cup où ils devraient affronter Biashara United.

« C’est vrai que nous avons gagné mais ce n’est pas une raison suffisante pour croire que nous sommes au niveau que je souhaiterais », a ajouté Nabi. « Il y a beaucoup de travail que je dois faire pour que l’équipe soit au plus haut niveau que je souhaite. »

« Bien qu’il y ait des aspects brillants, il reste encore beaucoup à nourrir les joueurs afin de devenir de meilleures versions d’eux-mêmes. Je suis heureux qu’ils comprennent ce qu’on leur dit et ce qu’ils doivent faire. »

« J’ai déjà dit que nous avons des joueurs qui peuvent pousser cette équipe à un niveau supérieur, mais cela n’est possible que si nous travaillons dur et que nous avons faim de plus. »

Le prochain match de championnat pour Yanga sera une rencontre de ligue contre Ruvu Shooting.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*