Honorer les smartphones à venir avec les applications et les services Google, confirme l’entreprise


NEW DELHI: l’année dernière en novembre, fabricant de smartphones Huawei a annoncé avoir vendu sa sous-marque Honneur à un consortium. La société a pris cette décision après les sanctions américaines imposées à Huawei. Les restrictions ont empêché le fabricant de smartphone d’utiliser Googleles applications et services de.

Désormais, Honor est une société indépendante et est prête à présenter sa nouvelle Série Honor 50 avec les applications Google et les services mobiles. Tel que rapporté par XDA Developers, Honor a fait cette annonce via Twitter dans laquelle la société a confirmé que sa prochaine série de smartphones viendrait avec Services mobiles Google.

La série Honor 50 sera la première de la société à inclure Google Mobile Services depuis que Huawei a été interdit de l’utiliser. Honor a également confirmé que les prochains smartphones utiliseront également la propre couche d’interface utilisateur personnalisée de l’entreprise – l’interface utilisateur magique. La société travaille également sur l’introduction de nouvelles fonctionnalités dans l’interface utilisateur pour améliorer l’expérience utilisateur.

Le rapport mentionnait également qu’après Google, Honor envisageait également de redémarrer des partenariats aux États-Unis avec des sociétés comme Qualcomm et Intel.

Honor devrait bientôt lancer la série Honor 50. Selon les rapports en ligne, la société lancera deux smartphones de la série susceptibles de s’appeler Honor 50 et Honor 50 Pro +. Le modèle phare serait livré avec un écran 2K avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Le smartphone serait également livré avec deux caméras selfie avec des capteurs 32MP et 8MP.

L’arrière du smartphone hébergerait une configuration à quatre caméras avec un capteur principal de 50MP, un objectif ultra grand angle de 13MP, un capteur 8MP et un capteur ToF.

D’un autre côté, le Honor 50 sera probablement doté de bords incurvés et d’une triple caméra arrière à l’arrière.

FacebookTwitterLinkedin


.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*