Klopp ne pense pas que les clubs séparatistes de Premier League devraient être punis pour les plans de la Super League


La connexion des Reds avec le plan a duré à peine 48 heures alors qu’ils rejoignaient leurs collègues nationaux pour se retirer en masse mardi

Le patron de Liverpool, Jurgen Klopp, a réitéré vendredi son opposition à la Super League, tout en affirmant que son club et les autres personnes impliquées ne devraient pas être punis pour avoir apporté leur soutien au projet.

Les Reds ont été révélés dimanche comme l’un des 12 fondateurs de la Super League, dans une annonce qui a secoué le monde du football.

Mais leur attachement à la compétition d’échappée a duré à peine 48 heures, alors qu’ils se sont retirés mardi au milieu d’une énorme réaction des fans et des joueurs.

Ce qui fut dit?

« C’est au-dessus de moi », a déclaré Klopp aux journalistes, interrogé sur une éventuelle déduction de points pour son équipe et les autres fondateurs de la Super League. «Que puis-je dire à ce sujet?

« Je ne vois pas de raison de punir les clubs car il ne s’est rien passé. Nous sommes dans la même situation qu’avant.

«Pour quelle raison Bury et Wigan ont-ils obtenu des points déduits? C’est légèrement différent, je dirais.

« Si quelqu’un veut nous punir, je ne peux pas changer cela. »

Toujours amoureux du football

Malgré les événements de la semaine dernière, Klopp a insisté sur le fait que son amour du jeu ne s’était pas atténué.

« Jamais! » affirma-t-il. « Jamais, jamais avec le jeu! Jamais avec le jeu. Juste avec les choses qui l’entourent.

«Nous attendions tous quelque chose comme ça et maintenant nous ne pouvons pas arrêter d’en parler et d’écrire à ce sujet. Je comprends, à 100%. C’est un gros problème, mais je ne peux pas constamment en parler, y penser.

« Oui, j’ai une opinion claire à ce sujet, ce que je n’ai pas aimé dans l’idée. Je pensais que je l’avais clairement expliqué. Tout le reste n’est pas pour moi. Concentrons-nous vraiment sur l’avenir.

«Nous avons eu tellement de choses à faire cette année et nous avons toujours essayé de passer.

« Si quelqu’un me demandait » Que manque-t-il cette année?  » en termes de ce qui aurait pu arriver en plus de toutes les ordures qui vous sont arrivées, j’aurais dit «La Super League à venir!».

« Mais je n’ai jamais perdu mon amour pour le jeu. Les choses qui l’entourent? Allez! Nous avons parlé il y a deux semaines … nous avons parlé des médias sociaux et des abus raciaux. Est-ce vraiment une planète sur laquelle je veux vivre où les gens disent des choses comme ça? »

Liverpool est de retour en action en Premier League samedi, alors qu’il accueillera Newcastle United à Anfield.

Lectures complémentaires

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*