Okoth révèle les regrets de Baraza, la relégation de Sony Sugar et Chemelil en Premier League blessée


L’attaquant à la retraite a joué pour un certain nombre d’équipes kényanes dans diverses ligues et a révélé quelque chose qui lui fait mal.

L’ancien attaquant de la Sofapaka Ronald Okoth a révélé à quel point il regrettait de ne pas avoir joué sous l’entraîneur Francis Baraza.

Baraza est l’un des célèbres entraîneurs kenyans qui a principalement géré les clubs de Sugar Belt, notamment Chemelil et Sony Sugar. Okoth a déclaré que son choix d’accepter l’offre de Mathare United au détriment d’un déménagement à Chemelil Sugar lui a refusé une chance de figurer sous Baraza.

« S’il y a un manager pour lequel je regrette de ne jamais avoir eu l’opportunité de jouer, c’est Francis Baraza également connu sous le nom de Djemba », a écrit Okoth sur son Facebook page.

«Ensuite, au Chemelil FC, malgré la première offre de leur part, j’ai choisi de choisir l’offre de Mathare United avant celle de Chemelil et Posta Rangers.

« Un autre entraîneur local de haut niveau. »

Okoth a commencé sa carrière en Premier League à Western Stima avant de déménager à Gor Mahia, où il a remporté le titre de champion en 2013. Il a également joué pour le Mahakama FC, Ushuru FC et KCB avant de prendre sa retraite à la fin de la saison 2019/20 en tant que Batoto. ba Mungu est devenu son dernier club.

L’entraîneur Baraza est parti rejoindre Biashara United de la Premier League continentale de Tanzanie en 2020 et a aidé à stabiliser le club. Il est parti il ​​y a quelques semaines pour rejoindre Kagera Sugar – 13e avec 26 points – qui peinent car sans victoire lors des cinq derniers matchs.

Les Sugar Millers espèrent tirer parti de l’expérience de Baraza afin d’obtenir des résultats positifs dans les matchs restants et de remonter le tableau, plus loin du combat de relégation.

Okoth a en outre révélé à quel point il était blessé de voir Muhoroni Youth, Sony Sugar et Chemelil Sugar relégués de la Premier League.

Sony a été relégué après avoir échoué à honorer trois matchs de la saison 2019/20, tandis que Chemelil a chuté lorsque la saison a été annulée car ils étaient en bas à l’époque. Muhoroni Youth, maintenant en Division One, a été relégué à la fin de la saison 2017/18.

« Comment Chemelil et les goûts de Sony Sugar, Muhoroni Youth; les clubs avec des histoires très riches ont disparu de la scène fait encore mal », a raconté Okoth.

« N’importe quel enfant ou futur joueur de l’arrière-pays vous dira que ce sont les seuls clubs où ils travailleraient si dur avec l’espoir de jouer pendant un jour. La fierté qui est venue avec les garçons locaux et les joueurs locaux portant ces maillots de club particuliers était juste autre chose.

« Vous demanderiez à un joueur local de ces clubs d’aller ailleurs peut-être à Nairobi, Nakuru ou même Mombasa et ils vous demanderaient » de faire quoi? «  »

Depuis sa retraite, Okoth s’est lancé dans une mission de formation de jeunes talents grâce à l’initiative «Roads to Goals».

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*