Hong Kong va tuer 3000 porcs au milieu des inquiétudes liées à la peste porcine


Hong Kong tuera quelque 3 000 porcs après que des responsables de la santé ont découvert la peste porcine africaine dans une ferme locale, selon un rapport mardi.

Le bogue hautement contagieux a été découvert pour la première fois dans une installation de Yuen Long la semaine dernière, a rapporté Bloomberg.

Le Département de l’agriculture, des pêches et de la conservation de la région a arrêté le transport de porcs de la ferme et a déclaré que 3 000 d’entre eux seraient tués.

Le ministère a ajouté que les propriétaires seront indemnisés.

Hong Kong reçoit ses porcs de Chine continentale, qui a vu ses élevages de porcs ravagés par la grippe porcine africaine en 2018 et 2019.

La fièvre est très contagieuse et mortelle pour les animaux, mais ne constitue pas une menace pour les humains, selon l’USDA.

La contagion est une menace à la fois pour les porcs sauvages et domestiques et est la plus courante en Afrique, mais elle s’est étendue à l’Asie ces dernières années.

Une épidémie n’a jamais été signalée aux États-Unis, selon le site Web de l’USDA.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*