Ghislaine Maxwell pense qu’Epstein a été assassiné et craint le même sort: rapport


Ghislaine Maxwell pense que son ex-amant Jeffrey Epstein a été assassiné derrière les barreaux et vit dans la peur de faire face à la même fin malheureuse, selon un nouveau rapport.

«Tout le monde pense, y compris celui de Ghislaine, qu’Epstein a été assassiné. Elle a reçu des menaces de mort avant d’être arrêtée », a déclaré un ami anonyme au Sun.

Un juge fédéral a refusé la libération sous caution de Maxwell mardi et a ordonné à la femme de 58 ans de passer l’année suivante à attendre son procès au centre de détention de Brooklyn, où elle est détenue peu de temps après son arrestation le 2 juillet dans le New Hampshire.

L’ami, que le Soleil a décrite comme « en contact régulier avec Maxwell à son refuge secret du New Hampshire », a déclaré que les menaces de mort ont incité la mondaine britannique à engager des gardes de sécurité et l’ont amenée à croire qu’elle ne vivrait peut-être pas pour voir son procès.

La fille du magnat de la médecine britannique en disgrâce, Robert Maxwell, a pleuré devant le tribunal alors que la juge fédérale Alison Nathan refusait de la libérer sous caution.

Maxwell fait face à des accusations selon lesquelles elle a conspiré avec Epstein pour abuser sexuellement de jeunes femmes.

Son ex-beau Epstein est décédé en garde à vue le 10 août – après que les gardiens de prison n’aient pas réussi à le surveiller malgré une précédente tentative de suicide.

Le médecin légiste en chef de New York a par la suite jugé la mort comme un suicide.

Maxwell, comme Epstein, devrait exposer des célébrités et des dirigeants mondiaux lorsqu’elle sera finalement jugée.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*