Pas de clarté sur les points de classement pour l’US Open


Gilles Simon: Pas de clarté sur les points de classement pour l'US Open

Le joueur de tennis français Gilles Simon dit que les instances dirigeantes du tennis doivent divulguer comment les points de classement seraient attribués pour les tournois de tennis à venir, car cela pourrait être un facteur permettant aux joueurs de décider s’ils veulent voyager pour jouer ces événements compte tenu de la santé mondiale actuelle. crise.

Gilles Simon sur les points de classement pour l’US Open

Simon a été invité au Smash club show par le Français Gael Monfils où il a donné son point de vue sur la tenue de l’US Open. « L’USTA a un rôle à jouer pour organiser l’US Open.

En tant que joueur, tant que nous ne parlons que des prix en argent, nous avons la liberté. On peut décider d’aller, évaluer si ça vaut le coup de prendre le risque d’aller aux États-Unis … Et puis vient la question des points. Et il y a le flou général, personne ne connaît les règles.

Nous ne savons pas si les points comptent pour 2, 6 mois. Jusqu’à ce que nous ayons la réponse, je ne peux pas me positionner. Pour moi, il ne faut pas mettre de points. De cette façon, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Mais les organisateurs sont coincés entre deux chaises.

Ils ne disent rien à ce sujet. Ils veulent donner des points car, contractuellement, ils sont obligés de le faire pour des raisons de droits TV. Mais d’un autre côté, on leur dit « attendez, vous ne pouvez pas organiser quelque chose sachant que tout le monde n’est pas sûr de venir »

Par exemple, les Sud-Américains, s’ils sortent, ils ne peuvent pas revenir pendant trois mois. Pour le moment, c’est un problème, franchement, je ne pense pas que nous devrions mettre des points. Le plus important, quand on a des règles, c’est de les avoir dès le départ et là, on n’en a pas.

Nous savons que nous avons des tournois, mais pour ceux qui ne peuvent pas venir, c’est un peu incorrect. « Simon a également déclaré qu’il n’y avait pas encore de directives sur ce qui se passerait si un joueur était positif. » S’il y a un cas, tout le monde est testé, et ensuite, que se passe-t-il? Personne ne sait.

Chacun a ses intérêts. D’une part, les Américains se disent: « Non, mais ça va ici, d’autre part, on ne veut pas aller en Europe » Les autres se disent: « on est bien le contraire »

En bref, c’est laborieux. « L’US Open est prévu à New York de la semaine du 24 août au 13 septembre. Simon, 35 ans, est un ancien n ° 6 mondial et a remporté 14 titres en simple sur le circuit ATP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*