Des manifestants renversent une statue confédérée dans la capitale de la Virginie


RICHMOND, Virginie – Un petit groupe de manifestants a renversé une statue d’un général confédéré dans l’ancienne capitale de la Confédération samedi soir, après une journée de manifestations largement pacifiques dans la ville de Virginie.

La statue du général Williams Carter Wickham a été retirée de son piédestal à Monroe Park, a déclaré une porte-parole de la police de Richmond. Elle a dit qu’elle ne savait pas s’il y avait eu des arrestations ou des dommages causés à la statue.

Une corde avait été attachée autour de la statue confédérée, qui se tient depuis 1891, a rapporté le Richmond Times-Dispatch, ajoutant que quelqu’un avait uriné sur la statue après qu’elle ait été abattue. Des photos et des vidéos du journal ont montré ce qui semblait être de la peinture rouge éclaboussée ou pulvérisée sur la statue.

En 2017, certains descendants de Wickham ont exhorté la ville à retirer la statue.

Les monuments confédérés sont un point d’éclair majeur en Virginie et ailleurs dans le Sud. Les mémoriaux confédérés ont commencé à descendre après qu’un suprémaciste blanc a tué neuf Noirs lors d’une étude biblique dans une église en Caroline du Sud en 2015, puis à nouveau après le rassemblement nationaliste blanc meurtrier à Charlottesville, en Virginie, en 2017.

La semaine dernière, le gouverneur Ralph Northam a annoncé qu’une statue appartenant à l’État de l’ancien général confédéré Robert E. Lee serait retirée de son perchoir sur la célèbre Monument Avenue « dès que possible ».

La statue de Lee est l’un des cinq monuments confédérés le long de Monument Avenue, une prestigieuse rue résidentielle et un quartier historique national. Les monuments le long de l’avenue ont été des points de ralliement lors des manifestations de ces derniers jours contre la mort de Floyd, et ils ont été étiquetés avec des graffitis, y compris des messages disant «Mettre fin à la brutalité policière» et «Arrêter la suprématie blanche».

La semaine dernière, le maire de Richmond, Levar Stoney, a annoncé son intention de demander le retrait des autres monuments confédérés le long de l’avenue Monument, qui comprennent des statues du président confédéré Jefferson Davis et des gens confédérés. Stonewall Jackson et J.E.B. Stuart. Ces statues se trouvent sur les terres de la ville, contrairement à la statue de Lee, qui est sur la propriété de l’État.

Stoney a déclaré qu’il présenterait une ordonnance le 1er juillet pour faire retirer les statues. C’est à ce moment-là qu’une nouvelle loi entre en vigueur, qui a été signée plus tôt cette année par Northam, qui annule une loi d’État existante protégeant les monuments confédérés et laisse plutôt les gouvernements locaux décider de leur sort.

La statue de Wickham se trouvait à Monroe Park, à environ 1,6 km de la statue de Lee et entourée par le campus de la Virginia Commonwealth University.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*