Le bénéfice de Comcast baisse alors que le coronavirus atteint la division NBCUniversal


Le géant de la câblodistribution Comcast a annoncé jeudi une baisse de près de 40% de ses bénéfices au premier trimestre, alors que les retombées économiques du coronavirus frappaient les parcs thématiques et les divisions de cinéma de NBCUniversal.

Les actions de Comcast ont chuté de plus de 5% dans les premiers échanges après que la société a déclaré lors de son appel aux résultats qu’elle perdrait environ 500 millions de dollars si les parcs à thème restaient fermés jusqu’en juin et que la publicité serait en baisse « significative » au deuxième trimestre.

Le président et chef de la direction de Comcast, Brian Roberts, a déclaré que les coûts de sa grande entreprise de câblodistribution avaient augmenté en raison de l’augmentation du nombre de consommateurs travaillant à domicile, et a ajouté que NBCU et Sky «seront plus négativement touchés» au deuxième trimestre 2020, alors que la publicité continue s’effondrer.

Le chiffre d’affaires de Comcast, qui a augmenté de 4,5%, pour atteindre 14,9 milliards de dollars, est dû en grande partie à l’augmentation de l’utilisation de son Internet haute vitesse, de ses services commerciaux et de ses produits sans fil. Pourtant, même si la firme de Philadelphie a ajouté 477 000 clients Internet haute vitesse, elle a perdu 409 000 abonnés vidéo.

Pendant ce temps, les revenus de NBCUniversal ont chuté de 7%, à 7,7 milliards de dollars, avec des baisses des revenus publicitaires des réseaux de diffusion et de câblodistribution, des revenus de théâtre de ses activités cinématographiques en raison de retards de production et de fermetures de salles de cinéma et des baisses dans ses parcs à thème en raison de fermetures le Japon et les États-Unis. Les revenus de divertissement filmé ont baissé de 22,5% tandis que les revenus des parcs à thème ont chuté de 31,9%, a indiqué la société.

Dans l’ensemble, pour le trimestre, Comcast a vu son bénéfice baisser de 39,6% à 2,15 milliards de dollars, soit 46 cents par action. Le BPA ajusté a totalisé 71 cents. Le chiffre d’affaires a glissé de 0,9%, à 26,6 milliards de dollars.

Wall Street recherchait un BPA de 68 cents sur des ventes de 26,75 milliards de dollars

« Nous avons un bilan solide, un formidable portefeuille d’actifs et une équipe de gestion de classe mondiale », a déclaré Roberts dans un communiqué. «C’est un moment dans le temps; et quand elle sera passée, je suis très confiant que les décisions que nous prenons maintenant nous permettront de sortir de cette crise comme une entreprise saine et forte, bien positionnée pour continuer à croître et à réussir. »

Néanmoins, Roberts a déclaré que les effets de la pandémie « augmenteront probablement au deuxième trimestre 2020 » et « auront un impact défavorable significatif sur nos résultats d’exploitation consolidés à court et moyen terme ».

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*